iciHaïti - RD : La question des mineurs haïtiens illégaux dans les rues de Santiago

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Première victoire du Tempête FC (calendrier 9ème journée)

iciHaïti - Journée Nationale de la Diaspora : Message de la Ministre du MHAVE

iciHaïti - PNCS : Tournée de suivi et d’évaluation des cantines scolaires

iciHaïti - FLASH : Cuba lance une opération d’évacuation de ses citoyens bloqués en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : La République Dominicaine a augmenté ses dépenses militaire de 14%

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : BRH lance une revue d'éducation financière

Haïti - Arts : Deux artistes peintres haïtiens exposés à la Biennale de Venise 2024

Haïti - Rep. Dominicaine : Entre 500 et 800 millions de dollars dépensés par an pour les parturientes haïtiennes


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Campagne de printemps sur fond de crise socio-politique et de rareté des semences
17/04/2021 10:41:27

Haïti - Agriculture : Campagne de printemps sur fond de crise socio-politique et de rareté des semences
Selon le dernier rapport de « Famine Early Warning Systems Network » (FEWS NET), les pluies des 2 premières semaines de mars ont favorisé la mise en place des activités de semis de la campagne printanière dans la majeure partie du pays. Selon des informateurs clés, la plupart des zones enregistrent une faible disponibilité de semences dans les marchés, en raison des récoltes d’hiver en dessous de la normale, ce qui pourrait se traduire par des plantations limitées. Au niveau de l’Artibonite, bastion de la production agricole, la campagne est perturbée, entre autres, par des problèmes au niveau des canaux d’irrigation, entrainant un faible débit de l’eau.

Par ailleurs, le contexte socio-politique devient plus inquiétant. Dans la capitale de Port-au-Prince, une augmentation de l'insécurité, des enlèvements ainsi que des manifestations de plus en plus violentes créent un climat de peur, susceptible de freiner l’activité économique. La fermeture sporadique des entreprises et des écoles et le fonctionnement limité des marchés ont un impact négatif sur les opportunités de revenus, notamment pour les ménages urbain démunis.

Bien qu’en dessous du niveau de mars 2020, le taux de change officiel qui, d’octobre à novembre 2020, s’était stabilisé autour de 63,00 Gourdes pour un dollar américain, atteignait 79.17 Gourdes au 30 mars 2021 [82.66 Gourdes au 17 avril]. Toutefois, les prix des produits de base importés, fortement lié au taux de change du marché informel, autour de 95 Gourdes pour 1 dollar, maintiennent une tendance élevée, comparée à la moyenne des 5 dernière année.

Enfin, les moyens d’existence sont toujours perturbés, en raison surtout du faible pouvoir d’achat. En pleine période de soudure, les ménages très pauvres continueront donc d'adopter des stratégies de crise ou de stress pour maintenir le niveau actuel de leur consommation alimentaire. Une insécurité alimentaire de Crise (IPC Phase 3) et de Stress (IPC Phase 2), s’observe dans la plupart des régions.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n