Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Éducation : Lycée lauréat du 6e Concours d'Intelligence et de Connaissances

iciHaïti - CCIHC : Concours «Booster PME» incriptions ouvertes

iciHaïti - Culture : Le Costume de Miss Haïti dévoilé

iciHaïti - Promesse : Vers l'inauguration de la centrale électrique de Saint-Raphaël

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (AVRIL 2021)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #418

Haïti - Education : Bourse du Japon appel à candidatures

Haïti - Covid-19 : Le Dr. Pape souhaite que le Gouvernement reconsidère sa position sur le vaccin AstraZeneca

Haïti - Politique : 5 candidats en évaluation pour le poste de Premier Ministre


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : Liberté de presse, Haïti recule de 25 places en 2 ans
22/04/2021 10:47:50

Haïti - Insécurité : Liberté de presse, Haïti recule de 25 places en 2 ans
Le classement mondial 2021 sur la liberté de la presse, de Reporters Sans Frontières (RSF), publié mardi, révèle qu’Haïti après un recul de 21 places dans l’Édition 2020, accuse un nouveau recul de 4 places dans l’Édition 2021 et se retrouve maintenant 87ème sur 180 pays.

Notre voisin, la République Dominicaine par contre avance de 5 places et se retrouve 50ème (6 places derrière les État-Unis). La Norvège (1er), la Finlande (2e) et le Suède (3e) occupent respectivement les 3 premières places sur le Podium mondial de la liberté de presse.

Par ailleurs, la Société Interamericaine de Presse (SIP) dans un rapport présenté lors de sa réunion cette semaine à Miami à dénoncé les cas répétés d'attaques à l'arme à feu contre des journalistes en Haïti.

Le document indique que plusieurs journalistes ont été agressés ou blessés par balles entre janvier et février 2021 lors de la couverture de manifestations anti gouvernementales.

Le rapport mentionne qu’en février 2021, 3 journalistes ont été blessés par balle dans l’exercice de leur profession alors qu’ils couvraient de violentes manifestations de l'opposition réprimées par la police, il s’agit de Davidson Smith, du média numérique Press Info, de Meus Jeanril, de Tele Pam et Alvares Destine d’Actualites Locales TV.

En janvier 2021 le rapport mentionne l’agression subit par les journalistes Reginald Remy et Ronald Petit-Frere violemment battus par des agents de sécurité, alors qu'ils participaient pacifiquement à une marche organisée par des journalistes pour protester contre la répression et les violences policières.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 22/04/2021 21:36:31
Ce n'est pas etonnant, dans toutes les dictatures, les journalistes sont toujours cibles par les hommes de main zeles des dictateurs,car la verite sur leurs derives blesse. Quoi qu'ils puissent faire, grace a l'internet, meme pas besoin de journalistes pour tout savoir.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n