Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Culture : Le Costume de Miss Haïti dévoilé

iciHaïti - Promesse : Vers l'inauguration de la centrale électrique de Saint-Raphaël

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (AVRIL 2021)

iciHaïti - Cinéma : 6e Festival international du film d’Haïti, candidature acceptée

iciHaïti - Savane Diane : Le projet Stevia Agro Industrie pourrait générer plus de 20,000 emplois directs


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #417

iciHaïti - Bulletin routier : 38 accidents au moins 132 victimes

Haïti - Environnement : La saison des ouragans (2021) sera plus active que la normale

Haïti - CHFP 2021 : Résultats 5ème journée et classement


+ de nouvelles



Haïti - Actualité : Zapping...
28/04/2021 12:16:28

Haïti - Actualité : Zapping...
16 migrants haïtiens intercepté au Guatemala :
La Police Nationale Civile rapporte que 16 personnes d’origine haïtienne ont été arrêtées par des agents dans un hôtel de la zone 3 de San Mateo, à Quetzaltenango (2ème plus grande ville du Guatemala). Les migrants sont entrés clandestinement dans le pays. Après avoir reçu des soins, ils ont été transférés au siège de l'Institut guatémaltèque des migrations pour résoudre leur situation.

Le coût du référendum :
Guylande Mésadieu, la Présidente du Conseil Électoral Provisoire (CEP), a déclaré que le budget du référendum s’élève à 40 millions de dollars américains. Toutefois, elle a précisé « les 40 millions de dollars ne sont pas alloués uniquement au référendum puisque les mises en place serviront également lors de l’organisation des élections »

BRH : Le Concours de logo «Bitkòb» est prolongé
La BRH vous annonce que le délai d’inscription au concours de Logo pour sa monnaie digitale « Bitkòb » est prolongé jusqu’au 10 mai 2021. Pour y participer , enregistrez-vous https://www.brh.ht/concours-gourde-digitale/

Ouragan : Construction d’abris à Douillette
La préparation à l’urgence est une étape cruciale dans la prévention et la réduction des risques liés aux catastrophes naturelles. Durant sa mission dans le Sud, le Chargé d’affaires a.i. Fabrizio Poretti de l’Ambassade de Suisse à Port-au-Prince a échangé avec les responsables départementaux de la protection civile lors d’une rencontre au Centre d’opération d’urgence départementale. Il a aussi profité de son passage dans le Sud pour visiter un projet de construction d’abris communautaires résistants aux ouragans à Douillette (800 m d’altitude) au Parc Makaya. La construction de ces abris est financée par l’Ambassade de Suisse à travers le programme d’Appui à la Reconstruction de l’Habitat avec Formation dans le Sud (PARHAFS).

Référendum : 4,5 millions de personnes pourront voter
Mardi Guylande Mésadieu, la Présidente du Conseil Électoral Provisoire (CEP) a confirmé que le registre référendaire était fermé depuis lundi 26 avril minuit avec quelques 4.5 millions de personnes inscrites, qui pourrront voter pour ou contre le projet de nouvelle Consitution.

Formation en langage des signes :
Mardi, dans le cadre de la coopération franco-haïtienne, l'Institut Haïtien de Langue des Signes (IHLS) et l'Institut Français en Haïti (IFH) ont signé un partenariat de formation à l'intention des entendants dont « les retombées seront en faveur des personnes handicapées notamment celles vivant avec une déficience auditive. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme-de-Jacmel
Posté le 30/04/2021 04:43:13
Est-il possible d'avoir les élections en Haïti aujourd'hui? La réponse est oui, car si dans des pays comme le Salvador avec d'atroces guerres de gangs, le Guatemala ou l'Irak, l'Afghanistan, etc., au milieu des guerres, ils avaient leurs élections, alors pourquoi pas ici? Les opposants politiques ici sont très loin de comprendre comment vivre non seulement en démocratie mais aussi dans un pays aux critères républicains souverains. Aussi si l'ONU avait soutenu et donné les nombreux équipements de la MINUSTAH à l'armée nationale embryonnaire avant de partir. Le déclin vertigineux de l'insécurité ne serait pas comme ça. En d'autres termes, l'ONU a sa part de responsabilité et doit y remédier. Aucun pays n'a besoin de l'autorisation d'une institution internationale, puissante ou non, pour établir ce qui doit être reconnu ou non... où il doit aller sur son territoire ou non. C';est crée des précédents jamais utilisés auparavant. Merci
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n