iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien

iciHaïti - Social : Antony Blinken évoque la reprise des vols des compagnies américaines

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Résultat de la deuxième journée

iciHaïti - Port-de-Paix : Nouvelle place publique à la rue Monfort


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Les activités de MSF menacées par le blocage des ports et aéroports

Haïti - FLASH : Suspensions de permis de diriger, pour violence contre une élève

Haïti - FLASH : Le Palais aux 365 portes menacé de démolition par le gang «Gran Grif»

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Conflit avec la RD au sujet d’un canal détournant la Rivière massacre vers Haïti
29/04/2021 07:08:00

Haïti - FLASH : Conflit avec la RD au sujet d’un canal détournant la Rivière massacre vers Haïti
Mardi, les autorités haïtiennes et dominicaine se sont réunies à Dajabòn pour tenter de trouver une solution au conflit qui a été déclenché par la construction d'un canal du côté de Ounaminthe pour détourner la rivière Massacre sur le territoire d’Haïti.

Lors de la réunion aucun type d'accord n'a été conclu, en raison d'accusations mutuelles, les autorités haïtiennes ont déclaré que les travaux avaient été autorisés par le Gouvernement du Président Jovenel Moïse, pour tenter d'irriguer les terres agricoles dans les villes de Meac, Ferie et Derac, adjacentes à la municipalité de Dajabòn.

Le Gouverneur Rosalba Peña a fait en sorte que la réunion soit reportée à mardi prochain, afin d'inclure toutes les parties des deux territoires y compris les ministères des affaires étrangères et les forces armées pour résoudre le conflit que cela a déclenché,

La délégation haïtienne était composée de : Smitt Austin, ambassadeur d’Haïti accrédité auprès de la République dominicaine, François Guerrier, consul à Dajabòn, Joseph, vice-Gouverneur de Ounaminthe, Ernetz Lavaux, vice-consul, Nes My Marieflue des droits de l’homme et plusieurs officiers de police.

La délégation dominicaine comprenait pour sa part : le Gouverneur Rosalba Peña (qui présidait la réunion), le Consul dominicain à Ounaminthe, José Valenzuela, le Général Miguel Ángel Burgos, Commandant de la quatrième brigade avec un siège mao, les Colonels Desiderio Duran, Commandant du 10e bataillon, Juan Adames du Cesfront, Santiago Riverón le maire de Dajabón et Eduard Pérez, directeur provincial de l'environnement entre autres…

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme-de-Jacmel
Posté le 29/04/2021 16:55:18
Le président a fait preuve d'un sens du chef d'État responsable et d'une haute citoyenneté. S'il vous plaît, si les Dominicains envoient une délégation avec un général et un personnel militaire, nous devons également démontrer la même chose. Il y a 2 généraux et un état-major, c'est à vous de sortir du placard et non au chef de la police. Le ministère de la Défense devrait être responsable de cela, point final. Le président dominicain utilise un style d'intimidation et d'arrogance [hors sujet] Plus vous êtes ferme, plus ils vous respecteront, c'est la loi dissuasive.
pipo
Posté le 29/04/2021 09:17:44
Les Dominicains osent contredire notre President. Ils jouent avec le feu.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n