iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Des tonnes fatras et d’immondices retirées du marché de Dargout

iciHaïti - EDH : Environ 200 poteaux en béton sont arrivée dans le Nord-Ouest

iciHaïti - Démenti : Fausses invitations de la Primature

iciHaïti - Tourisme : Rencontre entre Sco Tour Haïti et la ferme écologique Wynne Farm

iciHaïti - Floride : 19 migrants haïtiens clandestins débarquent près du parc de Boynton Beach


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #311

Haïti - Politique : Le secteur protestants soutient l'opposition et appelle à la transition

Haïti - Sécurité : Le Ministère de l’Éducation condamne les enlèvements et les attaques contre les écoles

Haïti - FLASH : Atterrissage d’urgence d’un avion de Jet Bleu à Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Jean Max Bellerive minimise les manifestations
12/06/2010 17:03:30

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté jeudi, à Port-au-Prince à l'appel de la plateforme des partis de l’opposition et du collectif des organisations populaires pour réclamer le départ du président René Préval et l'organisation des élections prévues pour la fin de l'année par un nouveau CEP dont la crédibilité est toujours mise en cause. Ils ont accusé le gouvernement de patauger dans la corruption, pendant que les sinsitrés sont logés dans ce qu’ils appellent des abris provisoires définitifs.

Le premier ministre, Jean Max Bellerive, a banaliser les manifestations anti-gouvernementales en séries. « Si un millier de personnes manifestent contre le Gouvernement, ça ne représente rien en regard d'une population de 9 millions d'habitants » a déclaré le premier ministre ajoutant que c’est manifestations étaient l’expression de la démocratie

Il a tenu à préciser que ceux qui parlent de l’inaction du gouvernement sont de mauvaise foi. Il a rappelé que la date du 28 novembre retenue pour l’organisation des prochaines élections n’était pas une invention du gouvernement mais une obligation de la constitution.
 
Il a aussi critiqué les secteurs qui réclament le départ du Conseil Electoral Provisoire (CEP) alors que les représentants de ces secteurs en font partie. 


S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n