iciHaïti - Naufrage : 159 haïtiens secourus à l’Est des îles Turks and Caïcos

iciHaïti - Sécurité : Vers la mise en place de 4 Comités de la Protection Civile en milieu rural

iciHaïti - Congrès de la Diaspora : La Ministre du Tourisme présente les avantages d’investir au pays

iciHaïti - Handicapés : Résultats de l'étude sur les opportunités de formation et d’emploi

iciHaïti - Social : L’Ambassadeur de Taïwan distribue en personne des kits alimentaires


+ de nouvelles


Haïti - Covid-19 : Ambassade d’Haïti à Washington fermée pour désinfection

Haïti - FLASH : TPS et DACA, accès à la résidence permanente sous Joe Biden...

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #303

Haïti - PAP Jazz 2021 : Soirée d’ouverture du Festival International de Jazz de Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - Élection : Le CEP ne changera pas déclare Préval
12/06/2010 17:34:00

Le président René Préval a indiqué vendredi que c’est le Conseil Electoral Provisoire (CEP) actuellement en place qui organisera les prochaines élections et ce, malgré les appels à son renvoi.

Il a tenu a apporté des précision concernant le représentant de l’Église catholique, le Dr Jean Enel Désir qui fait l'objet d’une enquête de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) pour corruption présumée et pourrait être renvoyé et remplacé, si le rapport de l’ULCC lui est défavorable, a laissé entendre le chef de l’État.
 
Les élections devraient être organisées à la date prévue par la constitution de 1987, soit le 28 novembre prochain, a dit le chef de l’Etat, réitérant sa volonté de passer le pouvoir à un nouveau président élu démocratiquement le 7 février 2011.
 
Le chef de l'État a fait savoir aux secteurs  qui réclament  le renvoi des membres du CEP ou son réaménagement et que, contrairement aux partis politiques, le gouvernement n’a pas son représentant au sein de l’institution électorale critiquée. « Si le CEP est politisé, il l’est par l’opposition », a lancé le Président, réaffirmant sa volonté de garder les membres actuels du CEP il a appelé tous les secteurs à travailler au renforcement des institutions du pays en vue de son développement.  

Le sénateur Latortue a vivement désapprouvé les déclarations de René Préval, rappellant au chef de l’État que, pour changer le CEP dirigé par Max Mathurin (qui avait organisé en 2006 les présidentielles dont il est issu), le président avait expliqué que ce conseil avait faisait l’objet de trop de critiques pour avoir été au cœur de toute une série de scandales. Le sénateur Latortue appelle le chef de l’Etat à faire le même raisonnement pour procéder au renvoi de l’équipe du CEP dirigé par Gaillot Dorsinvil.

De son coté, l’ambassadeur des État Unis à Port-au-Prince, Kenneth H. Merten, sans prendre position pour ou contre les manifestations réclamant le départ de M. Préval, a réitéré la volonté de son gouvernement à soutenir le processus électoral en Haïti afin que les prochaines élections soient organisées à la date prévue par la constitution, soit, le 28 novembre 2010.

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n