Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Petit-Goâve : Des avocats en colère ferment le Palais de Justice et Tribunal de Paix

iciHaïti - Manifestation : Les jeunes du quartier Jubilée annoncent la paralysie de Petit-Goâve

iciHaïti - MJSAC / FHF : Vers la reprise des activités de football

iciHaïti - Insécurité : Libération de deux ingénieurs cubains kidnappés en Haïti

iciHaïti - PNH : Vaste opération antigang, 4 arrestations, plusieurs morts


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #673

Haïti - AVIS : Appel à proposition, Arts visuels

Haïti - Politique : Le Canada annonce une aide de 50,4 millions de dollars pour Haïti

Haïti - Politique : Interventions du P. M. à la visionconférence internationale sur la crise haïtienne


+ de nouvelles



Haïti - Ouanaminthe : Violent incident à la frontière
08/06/2021 10:11:46

Haïti - Ouanaminthe : Violent incident à la frontière
Lundi à Ouanaminthe, plusieurs centaines d’haïtiens, ont tenté d’entrer de force sur le territoire dominicain pour acheter de la nourriture et d'autres marchandises sur le marché binational à Dajabón, qui a été fermé temporairement par les autorités dominicaines pour éviter la propagation du Covid-19, alors qu'Haïti a déclaré l’État d’Urgence en prise avec un fort rebond du nombre de cas et de décès sur son territoire https://www.haitilibre.com/article-33918-haiti-flash-3eme-vague-deja-plus-de-2-500-cas-et-60-morts.html

Les inspecteurs de l’immigration et les agents de la Santé publique appuyés par les militaires dominicains ont exigé des haïtiens de présenter des cartes de vaccination contre le Covid-19. Les acheteurs et les commerçants haïtiens ont réagi violemment soulignant ces exigence ne concernent pas les gros marchands et hommes d'affaires qui sont autorisés à entrer sans répondre à ces exigences, frustrés plusieurs individus ont attaqué les soldats dominicains stationnés à la frontière avec des pierres qui n’ont fait que se mettre à l’abri sans répliquer.

Devant les risques d’affrontement plus violent, les autorités dominicaines ont ordonné la fermeture temporaire de la frontière.

En colère, les haïtiens ont alors incendié des pneus et bloqué avec la route qui mène de Ouanaminthe à Dajabón avertissant qu'ils n'autoriseraient pas l'entrée de marchandises dominicaines sur leur territoire tant que le marché restera fermé.

De nombreux haïtien ont tenté alors d’entrer malgré tout sur le territoire dominicain en passant par la rivière Massacre, mouvement contrarié par l’arrivée de la Police des Frontière (PoliFront) une unité spéciale de Police Nationale d’Haïti (PNH), qui a du affronter des individus violent qui leur lançaient des pierres.

Un officier de la PoliFront, avec un Porte-voix a prévenu les manifestants qu'ils n’était pas des militaires et policiers dominicains, mais des agents des forces de l'ordre haïtienne. Afin de disperser ces manifestant très motivés, la PoliFront à fait usage de gaz lacrymogènes, des coup de feu ont été rapporté. Selon des témoignages haïtien au moins un manifestant aurait été blessé et un autre tué. Une information qui n’a pas été confirmé par les autorités haïtiennes.

Durant ces affrontements une forte présence de militaires du Corps spécialisé pour la sécurité des frontières terrestres (Cesfront) a été observée tout au long de la bande frontalière qui sépare les deux nations, pour empêcher d'éventuels manifestants d'entrer en territoire dominicain.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n