Cliquez pour télécharger la 2ème version de l'avant-projet de nouvelle Constitution





iciHaïti - RD : 71 haïtiens clandestins interceptés à Azua

iciHaïti - Politique : La RD demande au CELAC de faire du problème d'Haïti une priorité

iciHaïti - Politique : Le Chef de gang «Barbecue», promet de venger la mort du Président Moïse

iciHaïti - J.O. Tokyo 2020 : Haïti remporte la 2ème place des 10 plus beaux costumes du défilé des Nations

iciHaïti - Covid-19 : Liste des sites de vaccinations COVID-19


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #497

Haïti - Politique : Le référendum et les élections maintenues jusqu’à présent

Haïti - Économie : Déficit budgétaire de plus de 40 milliards de Gourdes au 3e trimestre

Haïti - FLASH : L’administration Biden a décidé de refouler tous les migrants interceptés au large des côtes américaines


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : Rapport de situation humanitaire #1 de l’OCHA
23/06/2021 11:22:39

Haïti - Insécurité : Rapport de situation humanitaire #1 de l’OCHA
Selon le rapport de situation humanitaire #1 du Bureau de Coordination des affaires humanitaires (OCHA) en date du 21 juin 2021, « […] y a environ 95 gangs qui contrôlent de vastes territoires (environ 1/3 de la capitale). Ces gangs sont de plus en plus engagés dans des affrontements armés […] affectant la vie d'environ 1,5 million de personnes […]

[…] L’impact et le rôle des enfants dans les activités des gangs sont difficiles à évaluer avec des données précises, mais il est désormais certain que la généralisation et la normalisation de la violence, le manque d'opportunités d'emploi et le manque d'accès aux services sociaux de base, conduisent les enfants à et les jeunes à rejoindre les groupes armés.

Depuis le 1er juin, les activités et les affrontements des gangs se sont accélérés dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et un nombre croissant de familles sont touchées par des affrontements constants entre groupes armés, atteignant environ 17,400 personnes contraintes de quitter leur foyer pour survivre depuis le début des crises en septembre 2020. Loin de chez eux et sans abri, les enfants déplacés vivent dans la peur, l'anxiété et le traumatisme. Ils perdent l'accès aux services d'éducation, de santé, de nutrition et de loisirs, deviennent plus vulnérables et sont plus exposés à la violence et aux abus sexuels. Trois sites principaux sont actuellement particulièrement touchés : Martissant / Fontamara (estimé 6,600 déplacés), Bel-Air / Tabarre-Issa (estimé 3,800 déplacés) et Bas-Delmas (estimé 7,000 déplacés) ; y compris les personnes déplacées qui ont trouvé refuge dans des abris et celles hébergées chez des parents ou des connaissances. Parmi ces déplacés, environ 1,500 personnes de Martissant / Fontamara (dont environ 600 enfants), sont actuellement hébergées au Centre sportif Carrefour, avec le soutien de l'UNICEF. Il existe une grave inquiétude concernant les épidémies potentielles de Covid-19 parmi les personnes déplacées, en particulier dans les abris.

Comme la majorité de ces zones affectées sont contrôlées par des gangs qui se battent actuellement les uns contre les autres, les conditions de sécurité et d'accès humanitaire sont extrêmement difficiles, rendant plus difficile toute activité de réponse humanitaire. L'accès par la route à Martissant / Fontamara et Carrefour depuis la capitale est actuellement restreint, ce qui entrave encore plus la réponse.

La situation actuelle de violence des gangs et des personnes déplacées dans la zone métropolitaine de la capitale devrait se détériorer davantage car, avec les élections prévues plus tard dans l'année et la présence et la capacité limitées des institutions gouvernementales, les activités des gangs armés et les affrontements violents devraient entraîner une augmentation des déplacements forcés de population. L'UNICEF se prépare à intensifier sa réponse humanitaire […] »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n