Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-route : 34 accidents au moins 170 victimes

iciHaïti - Politique : Le Premier Ministre Henry lance l’année scolaire

iciHaïti - Petit-Goâve : Violent incendie dans un dépôt de carburant illégal, 4 maisons détruites

iciHaïti - Covid-19 : Liste des 75 Centres de vaccination et horaires par département (Mise à jour 20 sept. 2021)

iciHaïti - RD : Haïti «génère un danger pour la région et en particulier pour la RD»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #551

Haïti - Politique : Le DHS ne tolère pas les abus contre les migrants

Haïti - Justice : Deux agences de l'ONU préoccupées par la déportation américaine de migrants vers Haïti

Haïti - FLASH : Des haïtiens agressent des pilotes américains et blessent trois agents de l'ICE


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Déficit budgétaire de plus de 40 milliards de Gourdes au 3e trimestre
30/07/2021 10:08:56

Haïti - Économie : Déficit budgétaire de plus de 40 milliards de Gourdes au 3e trimestre
La dernière note sur la politique monétaire de la Banque de la République d’Haïti (BRH), (3e trimestre de l’exercice fiscal : avril à juin 2021), révèle qu’au niveau national, l’activité économique a continué de pâtir des troubles socio-politiques et de la détérioration du climat sécuritaire du pays auquel s’est ajouté la recrudescence des cas de Covid-19.

S’agissant du secteur externe, jusqu'au mois d'avril 2021 la BRH fait état d'une augmentation de 21,60 % des importations et de 8,16 % des exportations pour les 7 premiers mois de l'exercice fiscal comparativement à la même période de l’année antérieure ce qui a entrainé une détérioration de 26,28 % de la balance commerciale sur cette période.

Au cours du 3e trimestre, la situation des finances publiques s’est davantage dégradée en raison de l’incapacité de l’État à mobiliser des recettes dans un contexte de détérioration du climat des affaires. Ainsi, l’évolution de la situation des finances publiques s’est soldée par un déficit du budgétaire partiellement financé par la BRH pour un montant de plus de 40 milliards de Gourde (40,224,780,000 Gourdes en juin 2021) contre un peu plus de 34 milliards (34.037,020,000 Gdes) le trimestre antérieur.

À court terme, les perspectives pour l’économie haïtienne restent mitigées. La détérioration de la situation sécuritaire et du contexte socio-politique ainsi que ses incidences sur la production et les circuits de commercialisation pourraient continuer à affecter négativement l’activité économique. Quant à la production agricole, elle pourrait pâtir de l’épuisement des maigres réserves des agriculteurs au cours de la période de soudure et des impacts négatifs potentiels de la saison cyclonique.

Parallèlement, la conjoncture socio-politique et sécuritaire risque d’agir négativement, une fois de plus cette année, sur les rentrées des visiteurs durant la période estivale. De même, des pressions inflationnistes pourraient être alimentées par la poursuite de la tendance à la hausse des cours des produits de base sur le marché international notamment ceux du pétrole. De plus, une telle situation risquerait d’alourdir la facture d’importations du pays et d’amplifier les manques à gagner par l’État.

Téléchargez la note complète de la BRH avril à juin 2020 (13 pages en PDF) : https://www.haitilibre.com/docs/BRH-note-3T.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n