iciHaïti - Culture : Honneur et mérite à l’artiste haïtiano-canadien Wesley Louissaint

iciHaïti - Chili : Le cinéaste Arnold Antonin reçois le «Prix Détroit de Magellan»

iciHaïti - Diaspora : Le Consulat Général d’Haïti à Paris, se rapproche des associations haïtiennes

iciHaïti - RD : Importante saisie de cigarettes de contrebande en provenance d’Haïti

iciHaïti - Justice : Déclarations tardives de naissance, aucun frais à verser


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #252

Haïti - Politique : Intervention de Moïse aux assises sur la bonne gouvernance

Haïti - FNE : 103 millions de subventions aux écoles communales, presbytérales, protestantes et épiscopales

Haïti - USA : Déclaration de la Congressiste Frederica Wilson concernant les Élections en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - CIRH : Notre gouvernement muselé par l’international?
14/06/2010 08:45:19

La première séance de travail de la CIRH. prévue pour aujourd’hui a été annulée, le nom des mystérieux étrangers ne sont toujours pas connu.

Edmond Mulet, le chef de la Minustah, annonce que la première séance de travail est reportée à jeudi prochain. D’après ce «nouveau-porte parole» auto proclamé du gouvernement... Les pays donateurs auraient, semble-t-il, des difficultés à nommer leur représentant. Nonobstant cette raison (vrai ou non) ce n’est pas la première fois que la Minustah fait des annonces officielles en lieu et place du gouvernement. Nous nous sommes déjà plusieurs fois posé la question : depuis quand Edmond Mulet est-il le porte parole officiel du Gouvernement haïtien?

Notre premier ministre Bellerive est le co-président de cette commission (CIRH) il aurait été normal que cette annonce soit faite par lui.

Le gouvernement est-il encore en mesure de s’exprimer publiquement ou la communauté internationale a-t-elle muselé nos dirigeants? La Minustah semble jouir d’un espace d’expression (et de pouvoir) dont les limites ne semblent pas définies et le silence de nos dirigeant ne fait que confirmer qu’il existe des divergences dont elles ne peuvent visiblement pas exprimer en public.

Ces reports successifs et ce type de communication par force étrangère interposée n’a rien de rassurant sur la capacité de notre gouvernement à décider par lui-même. Certes, ce n’est qu’un détails parmi d’autres, mais ce sont autant d’indices qui finissent par faire un faisceau de convergence qui dérange et inquiète.

Quant à la présentation des 10 représentants étranger et la première séance de «travail» de la CIRH jeudi prochain, attendons de voir si elle aura lieu ou si elle sera encore une fois reporté pour une quelconque raison (peut-être un match de la Coupe du Monde?), et dans quelle mesure la population en sera informé des décisions de la CIRH. La transparence si souvent affirmée de cette commission est déjà trouble avant même d’avoir commencé.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Dmitri
Posté le 14/06/2010 22:22:14
LAISSONS LA MINUSTAH ET SES HOMMES EN PAIX! Le gouvernement haitien représente le cadavre et la Minustah le cercueil. Alors, il serait plus gentil d'aller pleurer auprès de votre gouvernement comme vous aviez tant mentionné au lieu de blâmer Edmond Mulet. My "palace collapsed" ainsi que son frère siamois "minorite swit" ont eu la possibilité de marquer avec de l'encre indélébile l'histoire d'Haiti, mais comme vous aviez pu constater ces hommes préferaient entrer dans les poubelles de l'histoire. Dans le cadre d'un pays souverain (des haitiens a inventer), ces messieurs et consorts devraient être jugé pour crimes de haute trahison. Pour étayer mes dires, "minorite swit" a gaspillé toutes les dates historiques par son ambition du pouvoir. Il oubliait qu'il était issu de l'église St Jean Bosco et non d'un mouvement révolutionnaire. Ce n'est même pas nécessaire de parler du FNCD melting pot qui constituait sa plate forme politique, pourtant qu'il allait trahir des le 7 Février 1991. Coup d'État contre le FNCD et les Forces Armées d'Haiti. Je m'arrête là avec minorité swit. Dans un autre texte, je viendrai avec d'autres faits historiques. Passons a "My palace collapsed". Au lendemain des élections de 2006, il a eu la possibilité de composer avec d'autres secteurs de la vie nationale en vue de restaurer l'autorité de l'Etat et de débarrasser le pays des forces d'occupation. Il préferait rester dans le giron du groupe de bourdon en vue du maintien du statu quo.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n