Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés

iciHaïti - Sécurité : 4 trafiquants de drogues arrêtés

iciHaïti - PNH : Échanges de tirs avec dangereux criminel en cavale

iciHaïti - Insécurité : Une religieuse italienne tuée par balles


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : La terre a tremblé au large de Jérémie

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #829

Haïti - Religion : Hommage du Pape François à sœur Luisa, morte en martyre en Haïti (Vidéo)

Haïti - Santiago : La DGM démantèle un gang de trafiquants de passeport et de visas haïtiens


+ de nouvelles



Haïti - Séisme : La reconstruction coûtera 1,12 milliards de dollars (première évaluation)
24/08/2021 10:58:48

Haïti - Séisme : La reconstruction coûtera 1,12 milliards de dollars (première évaluation)
Lundi 23 août, le Premier Ministre Ariel Henry a présidé une réunion préliminaire du comité technique de pilotage, dans le cadre de l’évaluation des dommages, pertes et besoins post séisme 2021, dans la Péninsule Sud (PDNA-2021 / Post Desaster Needs Assessment).

D’entrée de jeu, le Chef du Gouvernement a exprimé sa satisfaction quant à la qualité du soutien offert par les membres du Partenariat tripartite engageant les Nations Unies, l’Union Européenne et la Banque Mondiale (BM). Il a mis, également, en évidence, la disponibilité de la Banque Interaméricaine de Développement (BID) qui est en première ligne, aux côtés d’autres acteurs nationaux et internationaux, dans la planification de la reconstruction post-séisme.

Les ministres Michel Patrick Boivert (Économie), Liszt Quitel (Intérieur), Simon Dieuseul Desras (Planification) ainsi que des représentants des partenaires techniques et financiers dont l'ONU, BM. Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), BID ont pris part a cette réunion « Il est indispensable que chaque acteur ait à l’esprit les objectifs que nous nous sommes fixés, assortis du délai de 6 semaines pour boucler l’ensemble du processus et commencer à apporter, avec sérénité et rapidité, des réponses durables à cette catastrophe, » a souligné le Premier Ministre Ariel Henri ajoutant « Nous avons la ferme volonté d’orienter la reconstruction sur la voie du développement durable » encourageant tous les acteurs locaux et internationaux à travailler avec rigueur afin de doter le Gouvernement et ses partenaires d’outils adéquats pour mieux cadrer leurs interventions au profit des victimes du séisme.

Les partenaires techniques et financiers ont salué cette initiative des autorités haïtiennes. La Coordinatrice résidente adjointe des Nations Unies en Haïti, Maureen Bermingham a dit voir en cet exercice une opportunité non seulement pour la reconstruction physique du pays mais également une reconstruction sociale.

Msellati Laurent Représentant résident de BM en Haïti, a dans ses propos confirmé la disposition de son institution à s’aligner sur les propositions qui seront faites par les partenaires des Nations Unies et également l’Union Européenne et la BID.

Suite à la première évaluation télé satellitaire de l’impact, les résultats ont montré que les dommages causés par le séisme nécessiteraient le décaissement de1,12 milliards de dollars américains, a précisé Laurent..

Stéphanie Zidebell, la représentante du PNUD a confirmé l’apport de son organisation dans le processus de reconstruction de la péninsule Sud.

Rappelons qu’Haïti en est à son 4e PNDA : 2016 après le passage du cyclone Mathew, 2010 après le séisme du 12 janvier et 2008 après le passage des ouragans Fay, Gustave, Hannah et Ike.

Le comité technique de pilotage dispose d’un délai de 6 semaines pour finaliser la version préliminaire du PDNA (actualisation du PDNA de 2016), produire le plan de reconstruction physique et économique de la péninsule Sud et organiser la réunion des bailleurs afin de disposer des fonds pour financer le plan « Il est indispensable que chaque acteur ait à l’esprit les objectifs que nous nous sommes fixés, assortis du délai de 6 semaines pour boucler l’ensemble du processus et commencer à apporter, avec sérénité et rapidité, des réponses durables à cette catastrophe » a conclus Ariel Henry.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n