Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH en action : 6 membres d’un gang arrêtés

iciHaïti - FLASH Invitation : (J-1), Grande journée familiale «Les jardins d'Odette Roy Fombrun»

iciHaïti - Championnat des Caraïbes : Le Violette A.C. en finale

iciHaïti - PNH en action : Arrestation de «Yòyò», un redoutable bandit

iciHaïti - Sécurité : La PNH déjoue une tentative d'enlèvement


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #792

Haïti - Taïwan : 2,6 millions pour un projet de relance économique et d’autonomisation des femmes en Haïti

Haïti - Économie : Le P.M. promeut l'entrepreneuriat féminin (Vidéo)

Haïti - FLASH : Modèles d’examens de 9e AF et calendrier des épreuves (2022)


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Projet pilote de formation en maniement d’équipements lourds
31/07/2011 10:42:36

Haïti - Éducation : Projet pilote de formation en maniement d’équipements lourds
Depuis son déploiement après le séisme, la Compagnie de Génie japonaise (JAPANCOY) de la Force de La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), a à son actif, de nombreux travaux, tels que la réhabilitation de routes, la démolition de bâtiments et l’enlèvement de débris.

Aujourd’hui, des casques bleus japonais apprennent à 4 haïtiens [2 femmes et 2 hommes] depuis le 12 juillet, à manier des chargeuses (loader) et des niveleuses (grader), des équipements lourds utilisés dans des travaux d’ingénierie.

Les deux femmes s’entrainent surtout, au moyen de leur « loader », à charger de sable des camions-benne. Quant aux deux hommes, ils manœuvrent des « grader » pour étaler des remblais ou niveler des terrains. Outre l’enseignement relatif à l’utilisation des engins, les bénéficiaires ont reçu une formation théorique de base en matière de maintenance.

Cette formation intensive, théorique et pratique est dispensée par une équipe de six instructeurs dirigée par l’ingénieur Masaru Imade depuis le 12 juillet et s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote susceptible de s’étendre à des effectifs plus importants. La période d’apprentissage s’étend sur un peu plus de deux semaines et s’achèvera par des épreuves d’évaluation sanctionnées par un certificat.



« Je suis fière de pouvoir faire fonctionner un loader. Cette formation me permet de réaliser un rêve car j’ai toujours souhaité conduire des engins lourds», se félicite Judette Delva, soulignant qu’il y a très peu de femmes, dans le pays, qui sont attirées par de telles professions.

Selon l'un des deux homme en formation, Jean-Pierre Fleuré [chômeur sans profession], « il n’y a pas d’institutions dispensant ce type de formation en Haïti. En apprenant à utiliser des équipements d’ingénierie, on est mieux armé pour participer à la reconstruction de notre pays. En outre, cela nous offre des perspectives d’emplois. » Jean-Pierre se félicite de la disponibilité des instructeurs et de la pédagogie utilisée pour transmettre leur savoir « Nous avons beaucoup appris en un laps de temps assez court. Ailleurs, nous aurions mis plusieurs mois pour acquérir toutes les connaissances qui nous ont été transmises pendant environ deux semaines [...] ce serait un plus pour le pays si d’autres entités pouvaient, comme les Japonais, aider des jeunes sans profession à apprendre un métier. »

HL/ HaïtiLibre / Minustah

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Digik
Posté le 01/08/2011 10:12:05
Je pense que les japonais sont en train de faire ce que qui devrait être fait par les pays dits amis d'Haiti. L'aide doit être pratique et c'est ce que font les japonais et je dis bravo a ces héros qui font un travail très sérieux.
The Pacific
Posté le 31/07/2011 12:54:26
Je pense que les ingénieurs Japonais sont en train de réaliser un excellent travail en transmettant leur savoir faire à ces jeunes. Il faut plus de ces professionnels soucieux du vrai développement d'une Nation. Félicitations messieurs.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n