iciHaïti - Sécurité : La PNH a repoussé la tentative de réinstallation d’un gang à Mahotière et Waney

iciHaïti - Suisse : Bientôt des bourses d’études de niveaux doctoral et post-doctoral pour les haïtiens

iciHaïti - Nécrologie : Le saxophoniste Raoul Guillaume est décédé

iciHaïti - Pétion-ville : 2 braqueurs abattus pas la police

iciHaïti - Nécrologie : Une jeune légende des arts plastiques nous a quitté


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #255

Haïti - Éducation : Vers un partenariat visant à soutenir les masters et doctorats offerts par la France

Haïti - Kidnapping : Grève de protestation dans le système de santé

Haïti - FLASH : Nouvelles mesures pour entrer et sortir de la République Dominicaine


+ de nouvelles



Haïti - Alerte : Première tempête en formation
14/06/2010 15:08:19

Le National Hurricane Center signal une zone de basse pression en formation sur l’Atlantique qui pourrait devenir la première tempête tropicale de la saison. Un fonctionnaires du Centre a déclaré qu’avec l’observation des cartes, en l’état actuel de la situation, il y a 60% de probabilité pour que ce système dépressionnaire devienne une tempête tropical au cours des prochaines 48 heures. Si la prévision se confirme cette tempête portera la nom d’Alex.

Joe Bastardi, expert des ouragans indique que cette formation se trouve actuellement à 2,300 km à l'est/sud-est des Petites Antilles, et se déplace vers l'Ouest /Nord-Ouest à la vitesse d'environ 24 km/h. Cette dépression pourrait atteindre les Caraïbes samedi ou dimanche et provoquer de fortes pluie avec des inondations en Haïti et en République Dominicaine.

Un autre système est également prévu dans 5 à 10 jours mais insuffisamment documenté pour en prédire l’importance. Joe Bastardi estime que cette saison des ouragans pourrait être la 2 ou 3ème plus importante dans l’histoire de la météorologie.

Le centre recommande à Haïti de se tenir prêt, en particulier pour les zones montagneuses ou les risques de crues, de coulées de boue et de glissements de terrains sont important. Un risque d’autant plus conséquent que des centaines de milliers de personnes en Haïti vivent encore dans des camps de fortune et n’ont souvent que des tentes pour se protéger, des abris insuffisant face à un éventuel ouragan...

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n