iciHaïti - Taïwan : Renforcement de la coopération dans les infrastructures et l'énergie

iciHaïti - Politique : La Ministre Suzan aux côtés des «Madan Sara»

iciHaïti - Séjour conditionnel : 205,026 haïtiens ont déjà été approuvés

iciHaïti - Insécurité : Assassinat de l’ancien gardien de but du Don Bosco

iciHaïti - FLASH : Nouvelles dates de rendez-vous (Visa pour le Brésil)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Formation : 300 jeunes mobilisés pour la Paix sociale et la Sécurité

Haïti - Coopération : Taiwan pourrait faire don de davantage de fournitures à Haïti

Haïti - Sécurité : Communes et localités concernées par l’État d’urgence (liste)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Reconstruction : Conclusion du dernier rapport de l’ECOSOC
01/08/2011 14:27:25

Haïti - Reconstruction : Conclusion du dernier rapport de l’ECOSOC
Le Groupe consultatif ad hoc sur Haïti du Conseil Économique et Social (ECOSOC) des Nations Unies a fait état dans son rapport présenté jeudi des conclusions d'une visite de quatre jours en Haïti en juin dernier.

Le rapport constate « l'amélioration de la situation sur le terrain par rapport à la visite faite un an auparavant à la même époque. Les progrès enregistrés dans les activités de déblaiement et de reconstruction dans la ville de Port-au-Prince et ses communes environnantes sont manifestes et témoignent d'une mobilisation de la société haïtienne et de l'utilité de l'aide apportée par la communauté internationale. » Le rapport souligne également les bons résultats dans les efforts de réinstallations de personnes déplacées et de lutte contre le choléra.

« La coordination de l'aide est un défi majeur auquel le groupe accorde une importance particulière depuis plusieurs années. Une coordination devenue urgente devant le nombre grandissant d'acteurs impliqués dans l'effort d'aide à Haïti et les ressources alloués au processus de reconstruction » indique le rapport. Presque tous les interlocuteurs du groupe, estiment que le manque de coordination risque de conduire à des duplications et de réduire l'efficacité de l'intervention.

Nigel Fisher, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire Général en Haïti, a déclaré au Groupe consultatif, que la mise en œuvre des priorités du Gouvernement ont été « gravement retardés » à cause de l'impasse causé par la lutte entre le Président Michel Martelly et le Parlement sur la nomination du nouveau Premier Ministre.

« L'incapacité des acteurs politiques à trouver une solution rapide à l'impasse a des conséquences néfastes sur l'assistance internationale, sur les perspectives de développement d'Haïti et plus grave, sur la population d'Haïti », a déclaré Keith Morill, l’Ambassadeur du Canada qui dirige le groupe.

Le groupe consultatif recommande le maintien d'une présence forte de l'ONU sur le terrain, que les acteurs présents devraient mettre en commun leurs efforts et mettre l'accent sur le renforcement des capacités locales y compris dans les provinces dans un effort de décentralisation.

Enfin, le groupe recommande que le Gouvernement d'Haïti, améliore la productivité agricole, la création d'emplois à la fois dans le secteur public et privé par la coopération entre les acteurs sociaux, le Gouvernement et les entreprises.

HL/ HaïtiLIbre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kool Groove
Posté le 02/08/2011 10:00:53
@franky -- Le G16 commence déjà à se fissurer, c'était à prévoir puisque ces messieurs n'étaient liés par aucun rapprochement idéologique, mais plutot par l'appât du gain rapide à n'importe quel prix. Connaissant leur mentalité, Martelly leur a jetés quelques os et les voici qui s'amènent tout en exhibant le complexe du chien de Pavlov.
franky
Posté le 01/08/2011 15:43:09
Tu vois dans quel «Cas» Lambert nous place avec son entêtement de négocier des postes ministériels avant de ratifier un Premier ministre. Le G16 est un Grand Corps malade et porte atteinte au développement du pays. Martelly doit rester ferme et trouver un moyen de chasser ces politiciens bon marché au sein de l'état. On doit renforcer l'appareil judiciaire pour faciliter les poursuites judiciaires contre ces indésirables. [modération]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n