Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Caracoli : Formations en gestion culturelle, inscription ouvertes

iciHaïti - Social : Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes

iciHaïti - Tourisme : Succès d’Haïti dans deux expositions au Qatar

iciHaïti - AVIS : 15ème édition d'Artisanat en fête, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Carburant : La Chambre de Commerce et d'Industrie du Nord consternée


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #616

Haïti - Politique : Installation du nouveau Ministre de la justice

Haïti - Littérature : «Les Villages de Dieu» d’Emmelie Prophète, Prix Fetkann / Maryse Condé 2021

Haïti - Politique : Le nouveau Gouvernement déjà sous le feu des critiques


+ de nouvelles



Haïti - ONU : Le mandat du BINUH renouvelé mais réduit par la Chine
16/10/2021 10:42:15

Haïti - ONU : Le mandat du BINUH renouvelé mais réduit par la Chine
Vendredi 15 octobre 2021 à minuit le mandat du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) arrivait a expiration et devait être renouvelé par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Les États-Unis, qui gèrent généralement le dossier haïtien aux Nations unies, ont proposé une reconduction pour un an, mais l'adoption d'une résolution à cet effet ne s'est pas passée comme prévu, en raison de complications jeudi dans les négociations avec la Chine.

De source diplomatique, lors de ces négociations à huis clos, les Chinois se sont montrés très critiques affirmant que l’ONU n’avait rien fait en Haïti, déplore des « investissements à perte » durant toutes ces années avec l’argent des grandes puissances, notamment de la Chine. Pékin appelait à un renouvellement du mandat de l'ONU pour seulement 6 mois ce laissant planner la possibilité que la Chine utilise son véto au renouvellement d’un an proposé par les USA. Autres aspect pouvant justifier la position de la Chine mais non évoqué publiquement, est la reconnaissance de Taïwan par Haïti

Finalement vendredi vers 18h00, un compomis a été trouvé, le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité la résolution 2600 (2021), présentée par le Mexique et les États-Unis prolongeant le mandat du BINUH jusqu'au 15 juillet 2022 (9 mois) et a demandé au Secrétaire général d'évaluer son mandat après 6 mois

Dans ce texte, le Conseil a encouragé une collaboration et une coordination étroites entre le Bureau, l'équipe de pays des Nations Unies en Haïti, les organisations régionales et les institutions financières internationales en vue d'aider le Gouvernement à assumer la responsabilité de réaliser la stabilité à long terme du pays, le développement durable et autosuffisance économique.

L’Ambassadrice des États-Unis Linda Thomas Greenfield auprès des Nations Unies « Ce n'est pas le moment pour le Conseil de Sécurité de se retirer d’Haïti, mais plutôt de s'assurer qu'Haïti reçoive l'aide et le soutien dont il a besoin parallèlement aux efforts menés par les Haïtiens pour relever ses défis de long terme »

L’Ambassadeur du Mexique à l’ONU Juan Ramón de la Fuente Ramírez a déclaré que « Le renouvellement du mandat donnera une certitude au Bureau et permettra aux États membres d'évaluer les conclusions du Secrétaire général en vue d'apporter, en temps voulu, les changements nécessaires pour rendre le mandat du Bureau plus efficace »

De son côté l’Ambassadeur de Chine Zhang Jun à lONU a déclaré « il incombe à la Communauté internationale d'apporter à Haïti un soutien plus adapté. Les dirigeants haïtiens doivent mettre un terme à leurs luttes de pouvoir, assumer leurs responsabilités, sortir le pays du chaos et le mettre sur la voie d'un développement ordonné. Le renouvellement du mandat du Bureau est l'occasion de discuter de la manière d'aider plus efficacement Haïti […] » ajoutant « grâce aux efforts conjoints de la Chine, de la Fédération de Russie et de Saint-Vincent-et-les Grenadines, des améliorations substantielles ont été apportées au projet. À partir de l'examen du Secrétaire général, le Conseil sera en mesure de mettre à jour le mandat du Bureau à la lumière de l'évolution des circonstances pour mieux aider le peuple haïtien » rappelant « Haïti ne peut pas atteindre la stabilité sans son autonomie. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


G.Eny
Posté le 17/10/2021 08:43:36
Il y a une part de logique dans ce qu'affirme la Chine ; l'aide internationale, a part quelques projets d'infrastructures, ne sert qu'à enrichir nos politiciens qui enrichissent à leurs tours les puissances du nord de l'Amérique. Car ce sont ces pays qui gardes les richesses, les fils et les femmes des politiciens. Alors sans cet argent, je pense qu'il y a moins de lutte pour le pouvoir.
Jaguar
Posté le 16/10/2021 11:52:12
La chine aurait du poser le veto complet sur la présence de cette organisation mafieuse dont le but et de pousser notre pays a la déchéance pour le grand bonheur de l'Aigle impérial et la France et le Canada [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n