Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Bahamas : 88 boat-people haïtiens interceptés près de «Great Inagua»

iciHaïti - JUSTICE : Nouveau cambriolage au Tribunal de Première Instance de PAP

iciHaïti - AVIS : Levée des interdictions de rassemblement au sein des centres sportifs et socio-éducatifs du pays

iciHaïti - Basketball : Don de James Harden, Star des «Nets de Brooklyn» aux enfants d’Haïti

iciHaïti - Nippes - 50 jeunes passent les épreuves écrites d’admission dans la PNH


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #677

Haïti - Politique : «Il n'y aura pas un nouveau Président le 7 février 2022» dixit le P.M. Henry

Haïti - FLASH : Plus de 54 victimes, 834 familles sinistrées et d’importants dommages matériels (dernier bilan Provisoire)

Haïti - FLASH : L’Ex-sénateur J-C Moïse expulsé des États-Unis


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : L’ex-Secrétaire d’État Réginald Delva déplore que les gangs sont mieux équipées que la PNH
05/12/2021 10:16:25

Haïti - Insécurité : L’ex-Secrétaire d’État Réginald Delva déplore que les gangs sont mieux équipées que la PNH
Réginald Delva, l'ancien Secrétaire d'État à la Sécurité publique s’exprimant sur la multiplication des enlèvements contre rançon ( plus de 782 depuis le début de l’année 2021 https://www.haitilibre.com/article-35118-haiti-actualite-zapping.html ) a déploré en début de semaine « les bandes armées sont mieux équipées et semblent mieux organisées que la Police Nationale d'Haïti (PNH) ».

Il explique que les bandits frappent quant ils le veulent et que Joseph Wilson, alias « Lanmò Sanjou » Chef du gang « 400 Mawozo » un individu extrêmement dangereux recherché depuis plusieurs mois par la PNH, peut même se permettre de se donner une dimension humanitaire en libérant parfois des otages en mauvaise santé.

Delva déplore également l’ascendant psychologique que les bandits ont pris sur les forces de l’ordre et sur l’ensemble des citoyens. Il estime que la PNH devrait profiter des périodes « de calme relatif » pour porter des coups aux gangs sur leur propre territoire et insiste sur la nécessité pour les forces de l’ordre reprennent au plus tôt l’ascendant perdu afin de retrouver le moral et regagner en efficacité.

Il reproche enfin aux autorités de ne pas suffisament informer la population sur les cas d’enlèvements et les mesures de précautions à prendre, ce qui empêche les citoyens de se préparer.

D’autre part, Gédéon Jean le Coordinateur du Centre d'analyse et de recherche sur les droits de l'Homme, estime que les gangs « contrôlent actuellement 60% du territoire national, y compris des axes stratégiques pour le pays » et constate également que ces gangs possèdent l’expérience du terrain et ont des moyens financiers et matériels à leur disposition.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n