Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Bahamas : 118 haïtiens rapatriés à Port-au-Prince

iciHaïti - Nécrologie : Décès de l’humoriste «Alcibiade»

iciHaïti - Hinche : Cascade d'arrestations, bravo PNH

iciHaïti - Ministère de la Culture : Noms des 5 finalistes du concours de textes

iciHaïti - Nord-Ouest : Suivi des travaux d’infrastructures


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : 2 séismes de magnitude supérieur à 5 (Bilan provisoire MAJ 15h48)

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #675

Haïti - Insécurité : Cuba confirme la libération du Dr. Daymara Helen Pérez Alabedra

Haïti - Football : Une bataille importante attend nos Grenadières vedettes


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Lancement du projet pour la Résilience et l’Avancement du Secteur Agricole d’Haïti
08/12/2021 09:05:50

Haïti - Agriculture : Lancement du projet pour la Résilience et l’Avancement du Secteur Agricole d’Haïti
Dans le cadre de l’initiative « Feed the Future », l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) annonce le lancement officiel du projet pour la Résilience et l’Avancement du Secteur Agricole d’Haïti (RASAH). Qui vise plus de 25,000 agriculteurs haïtiens ruraux, en particulier les groupes marginalisés tels que les femmes et les jeunes ; à promouvoir l’investissement privé dans le secteur agricole ; à élargir les possibilités de subsistance et les actifs des ménages et à renforcer les institutions communautaires pour mieux gérer les ressources essentielles.

Ce projet sera mis en œuvre par le Development Alternatives Inc. (DAI) LLC, en association avec des institutions haïtiennes, notamment Agridev S.A., Papyrus S.A. et l’Université Quisqueya.

Le Chargé d’Affaires américain, a.i. Kenneth Merten a souligné « Ce nouveau projet agricole montre une fois de plus que le gouvernement américain croit en l’avancement de ce secteur pour une Haïti économiquement viable. Je suis impatient de voir le projet RASAH de l’USAID se concrétiser. »

Christopher Cushing, le Directeur de la mission de l’USAID, a déclaré : « […] Ce projet reconnaît qu’il n’est pas suffisant de soutenir uniquement les agriculteurs. Tous les acteurs de l’ensemble du système agricole doivent travailler ensemble pour s’assurer que les agriculteurs sont en mesure de produire et de vendre sur un marché qui est équitable, transparent et efficace. »

Au cours des cinq prochaines années, RASAH vise à impliquer toutes les parties prenantes actives (des agriculteurs aux consommateurs) pour renforcer les marchés agricoles d’Haïti. En mettant l’accent sur la résilience, ce projet appliquera une nouvelle approche pour améliorer la production, la productivité, les transactions de marché et les opportunités d’investissement pour les individus, les ménages et les communautés. Le projet œuvrera dans 32 communes à travers le pays (10 communes dans le Nord, 9 communes dans le Nord-Est, 3 communes dans le Plateau Central, et 10 communes dans le Sud)

Le projet RASAH repose sur la collaboration et la participation active des acteurs locaux afin d’identifier les causes profondes des problèmes et de co-créer des solutions. Plutôt que de fournir un soutien direct aux agriculteurs, le projet travaillera avec et à travers les acteurs locaux tels que les entreprises privées haïtiennes, les groupes de producteurs, les institutions académiques et financières, et les organisations communautaires.

Cette approche s’attaquera activement aux contraintes et aux obstacles qui entravent :

1) l’efficacité des systèmes de marché agricole ;
2) l’engagement et l’investissement du secteur privé dans l’agriculture ;
3) l’inclusion des groupes pauvres et marginalisés dans les marchés formels et informels.

Pour plus d’informations écrivez à : hrasa@dai.com

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Eric
Posté le 30/12/2021 12:54:13
Il faut avoir des moyens de stokage locale, et aussi les moyens de transformer les produits perissable!
jean yves clavreul
Posté le 11/12/2021 11:56:37
Le développement agricole est en grande partie lié à la possibilité de vendre des produits agricoles de qualité et de les mettre rapidement à la disposition des consommateurs des centres urbains. Or un des freins à la commercialisation des produits est la vétusté ou à l'inexistence de réseaux routiers. Nous aurons beau déverser beaucoup de dollars pour augmenter la production mais s'il n'y a pas de route c'est totalement décourageant pour les paysans. Un effort considérable doit être fait pourque tous les bailleurs qui veulent apporter un soutien au développement de Haïti conjuguent leurs efforts pour doter le pays d'un véritable réseau routier. Il y a eu de grand progrès dans le domaine mais il reste encore beaucoup à faire. Sur le bord des routes il faut aussi des aires de stationnement sécurisés afin que les producteurs puissent vendre aux madan Sara.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n