Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - Insécurité : Un chauffeur de la Brigade médicale cubaine enlevé

iciHaïti - Pérou : Un autobus tombe dans un ravin, 8 haïtiens tués

iciHaïti - PNH : Funérailles des trois policiers tués à Métivier

iciHaïti - PNH : Réunion d’urgence du CSPN

iciHaïti - Invitation : Conférence débat sur la situation d’insécurité du pays


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #106

Haïti - Indice corruption 2022 : Haïti 171e au monde ex aequo avec la Corée du Nord

Haïti - Mois de l'Histoire des noirs : Message de réflexion de Lesly Condé

Haïti - FLASH : Assassinat de Moïse, 4 suspects détenus en Haïti transférés aux USA


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Les USA vont fournir des armes offensives et des blindés à Haïti
18/12/2021 08:26:39

Haïti - FLASH : Les USA vont fournir des armes offensives et des blindés à Haïti
Vendredi 17 décembre 2021, la réunion virtuelle de haut niveau convoqué à l’initiative des États-Unis pour aborder les défis en matière de sécurité, de politique et d’économie en Haïti et proposer des possibilités de soutien au peuple haïtien, a réuni 14 participants (organisations d'aide internationale et gouvernements étrangers).

Haïti était représenté à cette réunion par le Chancelier haïtien Jean Victor Généus et l’Ambassadeur d’Haiti à Washington, Edmond Bocchit. Réunion qui était présidé par Brian A. Nichols, Secrétaire d’État adjoint aux Affaires des Amériques.

Le Chancelier Généus a exposé aux participants les demandes du Gouvernement haïtien à savoir « La formation des policiers, l’équipement de la PNH en armements nécessaires pour faire face à la puissance de feu des gangs et un service de renseignement pour accompagner le démantèlement des gangs. »

Brian A. Nichols, a expliqué « Nous convenons que la Police Nationale haïtienne a besoin d'un soutien supplémentaire de la communauté internationale » soulignant qu’un large consensus existait que la situation en Haïti était avant tout « un défi policier et non militaire. »

Todd Robinson le Secrétaire d'État adjoint aux affaires internationales des stupéfiants et de l'application des lois (INL) a annoncé qu’au premier semestre 2022 des formateurs seront en Haïti pour appuyer la police nationale.

« Il y a des promesses d’assistance en équipements […] Il y aura des blindés, des transporteurs de troupe, des armes létales [armes offensives mortelles] pour combattre les gangs » a confirmé le Chancelier haïtien Généus souligant que les américains semblent s’être ravisés alors qu’auparavant ils s’opposaient à fournir des armes létales à Haïti précisant ce n’est pas l’État haïtien qui va décaisser pour l’achat de ces équipements

Tout en reconnaissant qu’il restait encore beaucoup de travail à faire, Nichols a indiqué qu'en plus du financement et des équipements annoncé par les États-Unis pour la Police d’Haïti dont la livraison devrait être achevée d’ici février 2022, des engagements ont été reçus d'autres pays.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 19/12/2021 12:39:40
Ce sera une bonne initiative, mais pour gagner contre les bandits, il faudra voir avec ceux qui ont arme les gangs pour savoir quel genre d'armes ils ont afin de mieux les affronter et les desarmer. Apres les avoir desarmes, le penitencier national pourrait bien acceuillir les grands chefs de gang, [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n