Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Mirebalais : 2 membres actifs des gangs «400 mawozo et Vitelhomme» arrêtés dans un hôpital

iciHaïti - Football : 2ème édition de la Ligue des Nations (calendrier des matchs)

iciHaïti - Enlèvement : Un enfant de 18 mois rendu à sa famille dominicaine par les autorités haïtiennes

iciHaïti - PNH : Kinapping déjoué

iciHaïti - PNH : 6 arrestations et 5 morts dans le gang dirigé par «VitelHomme»


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : La compagnie d’autobus «Dieu qui décide» suspend ses opérations pour cause d’insécurité

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #786

Haïti AVIS : Appel à candidatures pour des allocations de formation de niveau Master 1

Haïti - Environnement : Campagne de reboisement à Kamak commune Camp-Perrin


+ de nouvelles



Haïti - Politique : «Il n'y aura pas un nouveau Président le 7 février 2022» dixit le P.M. Henry
26/01/2022 09:52:10

Haïti - Politique : «Il n'y aura pas un nouveau Président le 7 février 2022» dixit le P.M. Henry
Mardi après-midi, répondant à l’invitation du Bureau du Sénat, le Premier Ministre a.i, Ariel Henry, s'est entretenu avec 8 des 10 sénateurs en fonction autour de la conjoncture actuelle et des priorités de l'heure, telles le rétablissement de la sécurité et l'organisation des élections.

« Nous sommes à un carrefour où nous devons continuer à travailler ensemble pour pacifier le pays. Parallèlement, les forces de sécurité s’activent à lutter contre le banditisme […]

[…] La réalisation des élections est une prérogative Constitutionnelle. Nous ne pouvons pas nous attarder à renouveler le personnel politique. Le retour à l'ordre démocratique s’impose. Nous devons confier les rênes du pays à un Président élu.

Pour moi, il aurait été facile de mettre sur pied un Conseil Électoral Provisoire (CEP) Mais je ne veux pas poser des actions de manière unilatérale et exclusive.

C'est sûr que dans les jours qui viennent, avec la collaboration de tous les acteurs, nous allons finaliser le processus des consultations en vue d'aboutir au résultat final […] » a déclaré Ariel Henry.

Affirmant aux Sénateurs que le nouveau Conseil Électoral Provisoire (CEP) et l'Assemblée constituante seront mis sur pieds d'ici le 7 février prochain et que le pays sera doté d'une nouvelle Constitution avant l'été prochain.

« Le pays ne peut plus attendre. On a donc le devoir de trouver un consensus autour des solutions durables à cette crise chronique. Il faut organiser les élections pour qu'il y ait de nouveaux élus. Ce dont je suis certain : il n'y aura pas un nouveau président le 7 février 2022 ! »

Concernant l’assassinat du Président Moïse, Ariel Henry a affirmé « Tant que je serai à la tête de l'Exécutif, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que justice soit rendue au Président Jovenel Moïse. Comme je me suis engagé dès mon arrivée à la Primature, je continuerai à solliciter l'assistance judiciaire dans le cadre de l'enquête sur cet assassinat. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Grandin Labastie III
Posté le 26/01/2022 18:36:26
Depuis le début de votre leadership maigre, faible et incompétent ici of course illégal, avez-vous apaisé le pays ? Haïti est plus sûr avec vous? que faites-vous des enlèvements, des gangs, etc.? bien sûr vous êtes des gars autoritaires contre la justice et l'état de droit et usant des mains de pierre avec d'éventuels rivaux et personnes du défunt président, cependant très gentils, doux avec des fleurs très tendres pour les gangs antisociaux de tout bord et Martissant etc, le social , l'image extérieure, la situation politique et le niveau de vie d'une population touchée par une catastrophe sont alarmants et interpellent tout le monde. alors que certains font du capital econo-politique oui, ces politiciens destructeurs. Les talents fuient vers de nouveaux horizons et se développent rapidement en tant que professionnels dans leurs nouveaux pays d'accueil. Ceux qui sont encore au pays n'ont pas d'avenir et les dirigeants sont très bas à être responsables sans idées, sans visions et sans objectifs... Ils n'offrent rien à une population qui se réfugie dans les vices, les gangs et toutes sortes de sujets exécrables. Ceux qui pourraient offrir une solution s'éloignent complètement de la politique. La communauté internationale ne sait que faire de ces « hommes politiques » qui ne sont peut-être pas « un petit adolescent » mais plutôt des adultes et des vieux parasites d'idées démodées et sans bon sens avec des plans limités au pays !Un agenda de retiro no enfocado en la seguridad.
Jaguar
Posté le 26/01/2022 13:39:06
Ces (je ne le dis pas) s'activent avec acharnement pour imposer au pays une nouvelle constitution, est-ce pour faire le bonheur des imperialistes, ou pour avoir leur propres constitution comme le Martiniquais a vie avait fait? uIl n'y a qu'an Haiti ou n'importe groupe de petits vagabonds font ce qu'ils veulent de la constitution d;un pays, alors qu'une constitution est sacree et intouchable. et que l'on peut juste enlever ce qui ne convient pas ou ajouter de nouveaux elements, mais par ammendement: Combien de fois faut-il changer la constitution parce que certaines lois ne font pas le bonheur des apprentis dictateurs et des petits politiciens de pacotilles ou de l'imperialiste?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n