iciHaïti - RD : 96,722 haïtiens rapatriés au pays depuis le début de l’année

iciHaïti - Justice : 3 cadres du Ministère arrêtés et incarcérés

iciHaïti - Rapatriements : Marche contre la maltraitance et le racisme des dominicains

iciHaïti - Sécurité : Une tentative de kidnapping déjouée par la Police

iciHaïti - Justice : Un présumé ravisseur de 23 ans arrêté


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #53

Haïti - FLASH : Massacre à Sources Matelas, au moins 12 citoyens tués, plusieurs maisons incendiées (Vidéo)

Haïti - Sécurité : Importants changements stratégiques en cours au sein de la PNH

Haïti - FLASH : La TNH n’a plus le droit de diffuser pour le moment le Mondial Qatar 2022


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Avant-projet de loi sur le libre accès à l’information
03/02/2022 08:57:40

Haïti - Politique : Avant-projet de loi sur le libre accès à l’information
Mercredi 2 février à l'hôtel Montana (Pétion-ville), en présence notamment de Me Renan Hédouville, Protecteur du Citoyen, Me Hans Jacques Ludwig Joseph, Directeur Général de Lutte contre la Corruption (ULCC) d’hommes de loi et de représentants de diverses organisations de la Société civile, la Ministre de la Culture Emmelie Prophète Milce a participé à l’atelier de présentation et de validation de l'avant-projet de loi sur le libre accès à l’information, organisé par l’ULCC.

La Ministre de la Culture a salué la démarche de l'ULCC de doter le pays d'un document qui comble un besoin de montrer et un besoin de savoir, absolument nécessaire pour l’équilibre de la République.Un document qui va aider les citoyens à participer à la vie publique et contribuer à la transparence.

Pour Me Renan Hédouville, le Protecteur du Citoyen, cette initiative est louable, elle aidera son institution à mener à bien ce combat contre la corruption en Haïti. Un combat en amont et en aval selon le Protecteur à qui il incombera, si la loi est adoptée dans les termes proposés, de poursuivre au nom du citoyen dont la demande n’aura pas été satisfaite.

Pour Me Hans Jacques Ludwig Joseph, Directeur Général de l’ULCC, ce texte rédigé par les experts de son institution s’inscrit dans la ligne de la transparence et de la rédition de compte, clairement défini , promu et soutenu par le Gouvernement en place.

Ce document de cinq titres, sept chapitres et 43 articles, concerne tant les acteurs privés que publics. Me Joseph croit que dans une société démocratique, le peuple a le droit de prendre part activement à la vie publique.

En résumé, ce document de travail produit par l'ULCC, interdit la censure préalable, l'interférence, la pression directe ou indirecte sur toute information diffusée par tout moyen de communication oral, écrit, artistique, visuel ou électronique.

Par cet Avant-projet de loi, l'accès sera accordé aux documents de l'Administration Publique, en consacrant le principe du droit du public à leur communication.

Selon l'Article 3 de cet avant-projet de loi, il est fait obligation aux institutions publiques et aux collectivités territoriales de divulguer, par les moyens disponibles, toutes les informations qu'elles détiennent, sous réserve des dispositions de l'article 31, qui stipule « Sont exclues des informations relatives à :

- La défense nationale ;
- La sûreté interne et externe de l’État ;
- La vie privée des individus ;
- Les délibérations du Conseil des Ministres et du Conseil du Gouvernement. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n