Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Cantines scolaire : Don de 88,75 tonnes de riz et 5.5 tonnes de haricot de la France

iciHaïti - Social : Un éclatement de céramiques, pas un séisme !

iciHaïti - Sécurité : La Corée du Sud aux côté de la PNH

iciHaïti - Naufrage du canal du Mona : Appel pour aider à identifier les victimes restantes

iciHaïti - Hebdo-Route : 38 accidents au moins 119 victimes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #797

Haïti - OIM : 2,923 haïtiens rapatriés hors RD (avril 2022)

Haïti - Santé : Jusqu'à 4 hôpitaux frontaliers pourraient être construits en Haïti

Haïti - FLASH : 800 boat people haïtiens qui se rendaient aux USA arrêtés à Cuba


+ de nouvelles



Haïti - Environnement : Cartographie les aires essentielles au maintien de la vie
13/02/2022 09:13:37

Haïti - Environnement : Cartographie les aires essentielles au maintien de la vie
Dans le cadre de leur mission de protection, de gestion et de restauration del’environnement, le Ministère de l’Environnement et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont publié les résultats de la deuxième phase de « Cartographier la nature pour les personnes et la planète », un projet visant à identifier les aires essentielles au maintien de la vie en Haïti Essential Life Support Areas (ELSA).

La première phase de ce projet a été lancé en mars 2021, avec une étude de validation du concept examinée par des experts nationaux lors d'un premier atelier organisé du 2 au 23 mars 2021.

Téléchargez rapport du premier atelier : https://www.haitilibre.com/docs/Haiti-Consultation-1-Standard-file.pdf

Les ELSA sont des aires essentielles à la conservation de la biodiversité critique et à la fourniture aux humains de services écosystémiques essentiels, tels que le stockage du carbone, la nourriture, l'eau douce, la filtration de l'eau et la réduction des risques de catastrophe.

En utilisant cet outil pour traiter les données géospatiales, Haïti applique des méthodes scientifiques rigoureuses pour identifier les ELSA en fonction des priorités nationales et fixer des objectifs spécifiques pour leur protection, leur gestion et/ou leur restauration. Ce processus est l'une des façons dont le pays s'efforce de faire avancer les engagements nationaux et internationaux envers la Convention de la diversité biologique et le Programme 2030 pour le développement durable.



Au cours du deuxième atelier sur le projet, tenu en juin 2021, les parties prenantes de d’Haïti ont co-créé en temps réel la première itération de la carte haïtienne des aires essentielles au maintien de la vie qui reflète les priorités et les réalités nationales. Soulignons que cet exercice est l'un des premiers de ce type au niveau mondial.

Téléchargez Rapport du 2e atelier : https://www.haitilibre.com/docs/Day-1-UNDP-CO-Final.pdf

Fort des résultats de cette deuxième phase, des représentants du Ministère de l’Environnement, du PNUD et du PNUD-Haiti se sont entretenus en octobre pour finaliser la carte ELSA pour le pays, qui est aujourd’hui disponible.

Le travail sur le projet explorera comment l'outil et les cartes finales peuvent soutenir la mise en œuvre de projets clés en Haïti, tels que :

  • D’ici à 2027, les zones consacrées à l’agriculture, l’aquaculture et la sylviculture sont gérées d’une manière durable ;

  • D’ici à 2030, le taux de couverture forestière et agroforestière se sera accru respectivement de 6%, référence base 2019, et de 30% au moyen d’espèces forestières et fruitières endémiques et natives dans les bassins versants stratégiques et paysages exceptionnels du pays ;

  • D’ici à 2025, les espèces rares, menacées et vulnérables bénéficient, pour les plus emblématiques d’entre elles, d’un régime d’interventions ciblé et axé, le cas échéant, sur la reconstitution, la reproduction et la réintroduction ;

  • D’ici à 2025, un système national d’aires protégées terrestres fonctionnel et jusqu’à représenter 20% du couvert du territoire est complété et la réduction des pressions sur les écosystèmes d’eau intérieurs : notamment les châteaux d’eau, les cascades et autres zones humides intérieures (lacs et étangs) significativement réduite.

Ce travail en cours en Haïti inspire des initiatives similaires dans d'autres pays engagés dans l'identification de leurs ELSA, comprenant entre autres : l’Afrique du Sud, le Cambodge, le Chili, le Costa Rica, la Colombie, l’Equateur et le Pérou…

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n