Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Rép. Dom. : Des criminels haïtiens recherchés arrêtés à Jarabacoa

iciHaïti - Centre d’Art : Restitution de la carte blanche du sculpteur Lionel Saint Eloi (Vidéo)

iciHaïti - PNH en action : Voleurs de bétails, 8 arrestations, 37 animaux récupérés

iciHaïti - PNH en action : 6 membres d’un gang arrêtés

iciHaïti - FLASH Invitation : (J-1), Grande journée familiale «Les jardins d'Odette Roy Fombrun»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #793

Haïti - AVIS : Mesure forte de la Mairie de Jacmel pour lutter contre la délinquance

Haïti - Justice : L’Administration Générale des Douanes perquisitionnée

Haïti - FLASH : Tout sur le nouveau code pénal qui devrait entrer en vigueur le 24 juin 2022


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Le manque d’accès aux intrants risque de compromettre les cultures de printemps
12/04/2022 10:49:51

Haïti - Agriculture : Le manque d’accès aux intrants risque de compromettre les cultures de printemps
Dans son dernier bulletin Famine Early Warning Systems Network ( FEWS NET), le réseau international d'alerte précoce contre la famine rapporte rapport que des pluies globalement moyennes depuis janvier continuent de favoriser le développement des cultures de printemps et d’initier la campagne dans l’ensemble d’Haïti.

Toutefois, le manque d’accès aux intrants des agriculteurs risque de compromettre les impacts positifs pluviométriques plutôt favorables. Le manque d’accès aux intrants contraint les paysans à limiter leurs surfaces agricoles utiles et donc la production.

Les marchés sont bien alimentés en produits de base, mais les prix à la hausse sont au-dessus de leur moyenne quinquennale et amplifiés par la dépréciation de change de la Gourde, l’anticipation d’un prochain ajustement des prix du carburant et de la période de soudure, continuent de détériorer la sécurité alimentaire des ménages démunis et très démunis.

Ces ménages continueront donc d'adopter des stratégies de crise (consommation des récoltes précoces, en particulier de mangues, ou des semences, vente de bois, réduction de la qualité et/ou de la quantité des repas, entre autres) ou de stress (notamment achats à crédit, vente de bétail, etc…) pour maintenir le niveau actuel de leur consommation alimentaire.

Une insécurité alimentaire de Crise (Phase 3 de l’IPC **) s’observe dans les quartiers pauvres de Port-au-Prince en proie à l’insécurité, dans les zones subissant l’impact résiduel du séisme, dans celles les plus vulnérables aux chocs climatiques et aux prix dépendent plus fortement du marché pour leur consommation.

** IPC Phase 3 : Crise alimentaire et des moyens d’existence aiguë
Insuffisance aiguë et critique de l’accès à l’alimentation assortie d’une malnutrition grave et inhabituelle et un épuisement accéléré des avoirs relatifs aux moyens d’existence qui, si la situation se maintient, va faire tomber la population dans la Phase 4 ou 5 et/ou va probablement se traduire par une pauvreté chronique.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n