Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Rép. Dom. : Des criminels haïtiens recherchés arrêtés à Jarabacoa

iciHaïti - Centre d’Art : Restitution de la carte blanche du sculpteur Lionel Saint Eloi (Vidéo)

iciHaïti - PNH en action : Voleurs de bétails, 8 arrestations, 37 animaux récupérés

iciHaïti - PNH en action : 6 membres d’un gang arrêtés

iciHaïti - FLASH Invitation : (J-1), Grande journée familiale «Les jardins d'Odette Roy Fombrun»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #793

Haïti - AVIS : Mesure forte de la Mairie de Jacmel pour lutter contre la délinquance

Haïti - Justice : L’Administration Générale des Douanes perquisitionnée

Haïti - FLASH : Tout sur le nouveau code pénal qui devrait entrer en vigueur le 24 juin 2022


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Insécurité alimentaire, perspective 2022
21/04/2022 10:13:42

Haïti - Agriculture : Insécurité alimentaire, perspective 2022
Le dernier bulletin sur Haïti de l’Organisation Internationale « Famine Early Warning Systems Network » (FEWS NET) le réseau international des systèmes d'alerte précoce contre la famine indique des possibilité de récoltes de printemps proche de la moyenne mais souligne que l’insécurité alimentaire persiste en marge de la crise socio-politique et des prix élevés des produits alimentaires

Malgré des précipitations légèrement supérieures à la moyenne en janvier, les cultures d’hiver à cycle court comme le maïs et le haricot seront en dessous de la normale, en raison des déficits hydriques de novembre et décembre 2021. Par ailleurs, la prévision d’une saison pluvieuse moyenne (mars-mai) suggérerait des récoltes de printemps moyennes, dans l’éventualité d’une aide externe adéquat aux agriculteurs, notamment dans les zones touchées par des chocs de l’année dernière.

En raison de la dépréciation de la Gourde par rapport au dollars +38% par rapport à février 2021 et la hausse du coût du transport public, les prix des produits alimentaires de base restent au-dessus de leur moyenne sur 5 ans, dans des proportions supérieures à 80 %

Des revenus agricoles d’hiver et de printemps, respectivement en dessous et juste autour de la moyenne, dans un contexte de prix au-dessus de la moyenne, impacteront significativement le pouvoir d’achat des ménages et donc leur accès alimentaire.

Résultats les plus probables de la sécurité alimentaire février à septembre 2022

La première période de février à mai coïncide avec les récoltes d'hiver qui contribuent peu à la production de la zone et avec la période de soudure, caractérisée par une réduction de la part des denrées locales dans la consommation alimentaire, outre l'épuisement des réserves des ménages, elle coïncide avec les préparatifs en vue du lancement de la campagne agricole de printemps.

Les récoltes d’hiver, en particulier le haricot noir, les racines et tubercules, la banane et les mangues issues de la cueillette, pourront contribuer jusqu'à mars, à la nourriture des ménages. Dans l’absence de l’assistance alimentaire, les revenus en dessous de la moyenne, notamment de la vente de récoltes et de la main-d’œuvre ne vont pas permettre aux ménages de soutenir leurs besoins alimentaires sur le marché, avec la hausse saisonnière des prix pendant la soudure. Les ménages pauvres continueront d’adopter des stratégies de crise : intensification de la coupe d’arbre pour la fabrication et la vente de charbon, augmentation de la vente d’animaux femelles, consommation des semences et d’aliments à faible valeur nutritive, consommation précoce des mangues, entre autres.

Les Cayes, Torbeck, Camp Perin, seront en Stress (Phase 2 de l’IPC). Ils devront encore recourir aux stratégies de stress comme la réduction du nombre de repas journalier, l’emprunt ou l’achat de nourriture à crédit, la consommation des aliments les moins coûteux ou les moins préférés et la réduction de la consommation des adultes en faveur des enfants, surtout au cours de la période de soudure.

La deuxième période de juin à septembre 2022 coïncide avec les récoltes de printemps et aussi avec le lancement de la campagne d’été / automne. Les récoltes de printemps (maïs, haricot en particulier) contribueront à la nourriture des ménages très pauvres et pauvres, ceci même dans un contexte de production en-dessous de la moyenne. D’autres produits locaux comme les racines et tubercules, la banane et l’arbre véritable, pourront aussi y contribuer. Une légère amélioration de la consommation alimentaire due aux récoltes de printemps est également envisageable, étant cette fois un peu plus diversifiée.

Le problème de la durée des réserves à partir des récoltes reste entier et ne dépasse pas un mois. En moyenne, moins de 19 % des ménages constitue vraiment des réserves alimentaires lors des récoltes (Source CNSA, ENSSAN 2021). De plus, une partie de ces dernières devront aussi servir comme semences dans le cadre des campagnes agricoles d’été et d’Automne. Cela peut également réduire la contribution des récoltes dans la consommation alimentaire des ménages pauvres et très pauvres.

Par ailleurs, vue les chocs sur les moyens d’existence, il sera encore difficile aux ménages de reconstituer par eux-mêmes leurs moyens d’existence. Toutefois, avec des récoltes en juillet, bien qu’en-dessous de la moyenne, puis compensée quelque peu par celles des mangues et d’autres cultures saisonnières (racines et tubercules, banane), et des sources de revenus non agricoles proches de la moyenne, Haïti devrait en fait connaitre une légère amélioration des conditions de sécurité alimentaire.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n