Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-Route : Baisse de la mortalité, hausse des blessés

iciHaïti - Sécurité : L’armée dominicaine augmente sa vigilance à la frontière

iciHaïti - PNH : Un membre influent du gang «400 Mawozo» mortellement blessé

iciHaïti - UEH : Nouveau Décanat la faculté de médecine et de pharmacie

iciHaïti - Mirebalais : 2 membres actifs des gangs «400 mawozo et Vitelhomme» arrêtés dans un hôpital


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #788

Haïti - 18 mai 2022 : Les chutes du Niagara illuminées aux couleurs du drapeau d’Haïti (Caméra en directe)

Haïti - Environnement : 108 séismes enregistrés au pays au mois d’avril 2022

Haïti - Social : La FAO dément et recommande la prudence


+ de nouvelles



Haïti - CFHCI : Affrontements entre gangs des milliers d’emplois menacés
08/05/2022 10:02:56

Haïti - CFHCI : Affrontements entre gangs des milliers d’emplois menacés
Dans une note Gregory Brandt, Président de Chambre Franco Haïtienne de Commerce et d'industrie (CFHCI) s'insurge contre l'insécurité généralisée qui règne dans le pays et condamne en particulier, les récents actes de banditisme à Martissant, Cité Soleil et dans la Plaine du Cul-de-Sac portant atteinte à l'intégrité des vies et des biens de paisibles résidents.

Il rappelle que ces affrontements de groupes armées paralysent les activités économiques dans les zones de Damien, Drouillard, Croix-des Missions. Butte Boyer, Clerecine, Santo, mettant en péril les employés, les emplois et les investissements importants des entreprises industrielles et commerciales membres et affiliées de la CFHCI.

« Cette situation est d'autant plus préoccupante pour deux de nos membres : la Société du Rhum Barbancourt S.A et Les Aliments Congelés S.A. Ces derniers déplorent l'absence totale des autorités policières https://www.haitilibre.com/article-36575-haiti-actualite-zapping.html . »

La CFHCI rappelle que ces entreprises sont pourvoyeuses de « près de 700 emplois directs et d'environ 3,500 emplois indirects. Par ailleurs. c'est un réseau de plus de 3,000 planteurs de canne à sucre de la plaine du Cul-de-Sac et de ses environs qui se retrouvent incapables d'approvisionner leur principal client qu'est la Société du Rhum Barbancourt S.A. »

Le Conseil d'Administration de la Chambre Franco-Haïtienne de Commerce et d'industrie (CFHCI) exhorte les autorités à intervenir de manière urgente afin de rétablir l'ordre et la Paix sociale dans le pays.

Dans une autre note émise le même jour la CFHCI interpelle le Premier Ministre et la communauté internationale« […] M. le Premier Ministre Ariel Henry, premier citoyen, qui avez accepté ce poste, nous vous prions de prendre vos responsabilités de Chef de Gouvernement, conjointement avec les forces de l'ordre ainsi que les forces vives de la Nation pour qu'un plan de redressement et de sécurité soit mis en œuvre en état urgence.

Vous, amis de la communauté internationale, Haïti n'est pas un pays producteur d'armes et de munitions. Combien de vagues d'immigrants fuyant notre désolation devrez-vous nous retourner pour que vous preniez les mesures qui s’imposent ? […] Pensons à l'avenir de notre pays. Ensemble reconstruisons nos vies, notre économie, notre Nation […] »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Mr Jean
Posté le 08/05/2022 14:52:05
Est-il possible de suivre, dans un premier temps, l'exemple du Salvador pour eradiquer le phenomene du banditisme definitivement d'Haiti? La solution, c'est nous, haitiens, qui devons la trouver et l'appliquer, pour que cette solution soit realiste et definitive. Commencez par identifier tous les auteurs responsables de cette insecurite, afin de mettre fin a leurs actions et de prevenir ces actions a l'avenir. A qui profite ce climat d'insecurite? Existe-t-il des interets caches non avoues? [hors sujet] e peuple haitien doit TOUT mettre en oeuvre pour en finir avec cette insecurite. Sinon, imaginez comment sera Haiti dans 5, 10 annees? Plus de solidarite avec les victimes lors des actes d'insecute et une meilleure collaboration avec les forces de l'ordre peuvent nous aider a eradiquer le probleme.
doubletranchant
Posté le 08/05/2022 11:16:31
Nous devons responsabiliser les haïtiens d'abord. Le gouvernement haitien est responsable pour securiser le pays, sécuriser les haïtiens. Si nous attendons a l'etranger de securiser le pays c'est comme rever. La liberté ne se donne pas. Si nous attendions un cadeau des francais pour notre liberte, nous aurions toujours des chaines dans nos pieds. Si nous constatons vraiment que le problème vient de l'international, le problème est a moitié résolu, mais c''est un prétexte. Le vrai problème du pays réside dans nos dirigeants qui n'ont jamais eu de plan pour faire progresser le pays car ils improvisent toujours. Ils se battent toujours pour accéder au pouvoir pour piller les biens de l'État. Personne d'entre eux n'a auncun plan de sauvetage pour le pays. Combien de temps nous allons passer a continuer de répéter que c'est l'international qui est responsable des problèmes du pays? Ce sont des prétextes enfantins. Ceux qui s'attachent a ces idées connaissent tres bien que c'est une couverture. Haiti n'est pas le seul pays de la région ayant des relations diplomatiques avec les pays du Nord.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n