iciHaïti - Taekwondo : Haïti ne participera pas au JO Paris 2024

iciHaïti - Humanitaire : Le PAM va bientôt manquer de stock alimentaire

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 7 premières journées

iciHaïti - Mondial Chili 2025 : «Jour J» tirage au sort des Groupes (Phase de qualification)

iciHaïti - Dajabón / Monte Cristi : Plus de 100 haïtiens illégaux arrêtés à la frontière en 24h


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Le décret MODIFIÉ de création du Conseil présidentiel publié (officiel)

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Diaspora : Inauguration de deux nouvelles écoles fondamentales dans le Nord-Est

Haïti - Mondial Chili 2025 qualification : Nos Grenadiers U-20 connaissent leurs adversaires (Calendrier)

Haïti - FLASH : Aucune transition politique n’a été aussi sanglante (Rapport)


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Michel Martelly prend tout son temps...
25/08/2011 14:13:57

Haïti - Politique : Michel Martelly prend tout son temps...
3 semaines après le deuxième rejet du Premier Ministre désigné par le Chef de l’État, Me Bernard Gousse, le Président Martelly prend tout son temps avant de fournir le nom du prochain candidat à la Primature. Plusieurs observateurs et acteurs politiques, se demandent si le Président Martelly a une limite de temps pour faire connaître sa décision, d’autres, si la Constitution a prévue cette situation.

«... Malheureusement non, la Constitution ne prévoit aucun délai », affirme le Sénateur de l’Artibonite, François Anik joseph (Alternative) « je dis bien malheureusement, parce que pour moi, je pense que dans le remaniement constitutionnel [...] nous aurions du penser à fixer un certain délai dans lequel le Président doit mettre en place un Gouvernement. Passé ce délai, le Parlement, co-dépositaire de la souveraineté nationale, aurait une décision à prendre. Malheureusement nous n'avons pas cette provision constitutionnelle actuellement, il n'y a pas de délai imparti au Président... »

Pour le Député Guerda B. Benjamin (Savanette/Quartier Baptiste - Ansanm nou fò) « il est important que la Présidence et le Parlement marchent côte à côte, qu'ils collaborent [...] mais je peux dire que le problème est dû à une faille dans la Constitution, parce que normalement, si le Président savait que s’il n'avait pas désigné un Premier Ministre dans un temps limite, le Parlement avait le droit de faire quelque chose ou lui donner un ultimatum, il aurait pris ses précautions et déjà désigné un Premier Ministre » Le Député de Savanette crois que le Président Martelly devrait sortir de l'inconscience pour devenir responsable et se rappeler que le peuple a voté pour lui...

Quant à la Sénatrice Edmonde Supplice Beauzile (Centre) elle rappelle que « la Constitution, comme dans n'importe quel pays, ne peut pas entrer dans les détails. Il y a des Constitutions qui contiennent seulement une dizaine d'articles, qui donnent les grands choix de l'État et les grandes lignes pour fixer comment les règles du jeux seront établies pour gérer un pays. On ne peut pas faire un amendement constitutionnel avec ses émotions...»

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Raphylama
Posté le 26/08/2011 18:12:16
Le pays a assez souffert, c'est une nouvelle ère, une ère avec moins de corruption, moins de délinquance ... nous avons un homme capable de bonnes intentions, qui a décidé de changer la direction de ce pays, avec ou sans INITE, que Dieu bénisse M. Martelly
Negkafou
Posté le 26/08/2011 10:00:34
@T-Joel, il n'y a que [modération] ceux qui refusent de l'admettre qui ne voient pas cette colonisation même masquée.
Guy
Posté le 26/08/2011 09:36:37
Les flèches sont en direction de l'Exécutif! Durant les 3 mois passés le Président Martelly n'a pas su profiter du momentum conjoncturel pour neutraliser Inite/GPR; or il y avait matière de le faire magouilles électorales en faveur Inite, fraude constitutionnelle, sabotage investiture présidentielle... En fait nous sommes tous d'accord, la politique n'est pas un jeu de saints. S'il y a poison, il devrait y avoir une antidote. Le Président Martelly doit faire preuve de pragmatisme, le centre nerveux de la politique haïtienne durant les 20 années écoulées est hors des frontières nationales. Les for- mules panacées ne manquent pas. Il y a ce qu'on appelle «le Washington pay-off» en d'autres termes faire le "lobbying". Les "congressmen" et bien d'autres dans le sphère de l'Exécutif américain ont leur part de gâteau dans la reconstruction d'Haiti par le biais des compagnies pro-americaines déjà sur place en Haiti. Guess what! il y a moyen de mettre Inite/GPR en sandwich entre les besoins du peuple et les intérêts des autres. Ne me demandez pas si c'est la corruption et autres vocables, il y a corruption de bas étages comme celle de Inite et collusion d'intérêts de hauts étages. Il faut reconnaitre que l'argent pour la reconstruction d'Haiti ne vient pas des investisseurs haitiens. Avec une symbiose de la sorte, n'importe quel Premier Ministre désigné aura un "free pass" patriote, rassembleur ou pas. chien grangou pa jwe fok sitiyasyon debloke avek ou san Inite/GPR.
Antonio
Posté le 26/08/2011 02:22:30
Mieux vaut se tromper en agissant que de refuser d'agir . La stagnation est pire que la mort . Elle est aussi corruption.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n