iciHaïti - FAES : Don d’une génératrice de 375 KVa à l’Hôpital La Paix

iciHaïti - Insécurité : Le terminal Pétrolier de Varreux bloqué

iciHaïti - Politique : Avancée considérable au cours de ce mois d’avril

iciHaïti - Projet Biodiversité Sud : Deux accords ont été signés

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats partiel 9ème journée


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - ONU : Intervention sur Haïti de l’Ambassadeur américain Robert Wood

Haïti - Conseil de Sécurité : Exposé périodique sur la situation en Haïti

Haïti - FLASH : La Faculté de Médecine et de Pharmacie vandalisées et pillées

Haïti - FLASH : La Première dame du Kenya s’est entretenue avec «Barbecue»


+ de nouvelles



Haïti - Social : Un projet exemplaire de réinsertion des mineurs en détention
26/08/2011 12:11:41

Haïti - Social : Un projet exemplaire de réinsertion des mineurs en détention
« Ce projet est exemplaire, car il a permis de donner un espoir d'avenir à des centaines de mineurs en détention tout en mettant en valeur les conditions inacceptables dans lesquelles vivent ces mineurs ainsi que les conséquences dramatiques de la détention préventive prolongée » a déclaré Paul Webber, Chargé d'Affaires de la délégation de l'Union Européenne en Haïti lors de la cérémonie de clôture du projet de réinsertion des mineurs en détention qui s'est déroulé au Centre de Réinsertion des Mineurs en Conflit avec la Loi (CERMICOl) de Delmas (Haïti).

La fondation haïtienne Progrès et Développement (ProDev), qui œuvre dans l’éducation, s’est attelée à travailler au profit des enfants en conflit avec la loi depuis sa création. De 2006 à 2009, elle a mis sur pied l’école Emmaüs au centre de Delmas 33, au sein de laquelle les enfants ont pu suivre les cours classiques et passer avec succès les examens officiels de 6è année fondamentale.

L’objectif de ce programme était d’aider une centaine de mineurs détenus aux centres de Delmas et de Pétion ville d’un point de vue psychosocial et éducationnel et les doter d’outils élémentaires, pouvant les amener à posséder les bases d’un métier pour lequel ils pourraient être leur propre employeur, se basant sur le fait que sortir de détention est loin d’être un atout pour se trouver un emploi.

- Deux modules ont été mis à la disposition des garçons (au départ relocalisés au Centre de carrefour, n’offrant pas beaucoup d’espace de formation): l’initiation à l’informatique où ils ont appris à naviguer sur internet, à utiliser l’environnement Windows, les logiciels bureautiques de base tels Word et Excel; et les Jeux d’Echecs visant à leur enseigner des méthodes de réflexion poussée et approfondie.

- Les filles de leur côté ont pris part aux activités des modules d’Initiation à l’informatique, de coupe/couture (initiation à la confection de patron, de corsage, de jupe etc.) et de cuisine/pâtisserie (notions de mesures, de températures et méthodes de cuisson).

La situation de promiscuité, la détention prolongée et les séquelles du passé de ces enfants en conflit avec la loi ont suscité le souci de les appuyer sur le plan psychosocial. Ainsi au cours de ce programme, ils se sont appropriés des principes de base de savoir-vivre et civisme et ont également appris à développer leur intelligence émotionnelle et à analyser les influences tant positives que négatives qui ont affecté leurs vies jusqu’ici. Ils ont pu prendre conscience de la nécessité d’être responsable de leur personne, de leurs pensées, de leurs émotions et de leurs comportements.

Au cours de la mise en œuvre de ce projet, la réalité de la situation de la détention préventive prolongée au sein de laquelle se trouvent la majorité des mineurs en détention s’est faite plus claire pour les responsables du projet. En effet, les lacunes du système judiciaire ont pour conséquence que ces mineurs passent en moyenne deux à trois ans avant d’être jugés ; c’est donc une enfance, une adolescence qui est en partie brisée par ces failles du système. Cette prise de conscience pourrait aboutir sur un projet réunissant plusieurs institutions et visant à désengorger les cellules et réduire de façon durable la détention préventive.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n