Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - 7ème édition du Concours de plaidoirie : Liste des candidtats pré-sélectionnés

iciHaïti - Nécrologie : Le Ministère de l’Intérieur salue la mémoire du Général JB Roland Chavannes

iciHaïti - Pauvreté : Des individus non identifiés envahissent le Ministère de la Planification

iciHaïti - RéSACE : Remise de chèques de 10,000 US$ à 30 projets d’entreprises

iciHaïti - Politique : Le P.M. compte sur le soutien de l’OPC


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #827

Haïti - FLASH : L’armée dominicaine prête à toute menace venant d'Haïti

Haïti - FLASH : Impacts de la violence armée sur les écoles de Port-au-Prince (enquête)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Des haïtiens illégaux attaquent le personnel de l’immigration dominicaine
20/05/2022 09:28:03

Haïti - FLASH : Des haïtiens illégaux attaquent le personnel de l’immigration dominicaine
Mardi des inspecteurs de la Direction Général de la Migration (DGM) en mission de controle migratoire d’haïtiens signalés à la Ciudad Juan Bosch (Santo Domingo), avec peu de protection militaire et policière car ils ne s’attendait pas à une résistance de la part des haïtiens illégaux dans ce secteur, ont du rebrousser chemin sous des jets de pierres, de bouteilles et sous la menace d’haïtiens armés de machette et d’autres objets tranchants afin d’éviter un drame…

Enrique García le Directeur général de l'Immigration, Enrique García, a averti que son Agence ne tolérera pas que des haïtiens illégaux continuent d'affronter les autorités avec violence pour semer le désordre, comme cela s'est produit cité Juan Bosch.

Garcia, a rappelé que ce n'est pas la première fois que des haïtiens en situation migratoire irrégulière affrontent violemment les unités de la DGM qui travaillent dans les opérations de contrôle et de rapatriement, soulignant qu’il y avait déjà eu des cas de violence grave impliquant des membres du personnel de la migration blessés à l’arme blanche, par des pierres et des coups de bâtons lors de raids d'arrestation d'haïtiens illégaux.

Il a souligné que la DGM va prendre des mesures et que le personnel reviendra à Ciudad Juan Bosch, dans les prochains jours « Nous irons avec la protection et la sécurité nécessaires pour mener à bien le travail établi par la loi […] nous ne reculerons pas et nous ne tolérerons en aucune façon que ces personnes en situation d'illégalité dans le pays, manquent de respect aux autorités migratoires » rappelant que les agresseurs devront assumer leurs actes devant la justice et qu’ils seront sanctionnés par la loi.

48 heures après cet incident, les unités de contrôle migratoire, avec le soutien de l’armée et des membres de l'Unité spéciale anti-émeutes de la Police Nationale Dominicaine (PND), ont procédé jeudi 19 mai 2022, dès 6h00 du matin aux contrôles et malgré plusieurs vaines tentatives d’échapper aux contrôles, 385 haïtiens, hommes et femmes ont été arrêtés et conduit au centre de détention de la DGM à Haina, pour vérification et rapatriement en Haïti.



SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Basdos
Posté le 20/05/2022 13:27:26
Comme dans les pays dit civilises, je suis pret a donner un peu de ma liberte individuelle pour une societe stable ou les autorites peuvent faire respecter la loi a tous et chacun. Il faut bien exciser le cancer lorsqu'il est present, si non, c'est la vie complete du patient qui est en jeux. Duvalier pere, s'est comporte en dictateur, bien sur, car il comprenait le probleme. A sept reprises, on avait essaye de lui faire un coup d'etat, alors il fallait repondre a l'urgence de cette situation continuellement precaire. Haiti est ingouvernable. Le leader doit avoir une forte personalite frolant le dictateur et le systeme pour le respect des des regles (police, armee, judiciare, implacable). Pour exemple, au pays voisin, sans statut legal, ils ne veulent pas respecter la loi et usent de la violence contre les autorites qui veulent les controler.Tous les anciens presidents cites dans un commentaire plus bas souligne clairement le probleme. Etaient ils tous des mechants? Des voleurs? Des incapables? Etre determine a ne pas respecter les regles etablies nous mene a la corruption, des fonds de l'etat piller, des contracts bidons, la contrebande partout, des magistrats corompus, aucune transparance dans les affaires de l'etat et la societe en general pour en arriver ou on est aujourd'hui. Voila pourquoi on a toujours une opposition en tout et pour tout. Des Andre Michel a n'en plus finir. Il faut repenser l'Etat et ses structures qui esperons, changera cette culture de contestataire.
pipo
Posté le 20/05/2022 09:59:16
Merci Papa Doc, merci Baby Doc, merci Namphy, merci Avril, merci Cedras, merci Trouillot, merci Abraham, merci Aristide le top, merci Preval, merci Martelly, merci Moise, vous tous aviez contribues a la destruction de notre pays. Je mentionne aussi la justice haïtienne pour avoir proteger ceux qui n'auraient pas due être protéger.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n