Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences

iciHaïti - Cap-Haïtien : Destination touristique et d’affaires pour la diaspora

iciHaïti - Santiago : L’ex Consul Jacques abandonne ses charges et retourne en Haïti

iciHaïti - Fort-Liberté : Réaménagement du Poste de Transfusion Sanguine

iciHaïti - PNH : Visites aux policiers blessés


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #830

Haïti - AVIS important : La SOGEBANK a perdu un lot de 500 chèques de Direction

Haïti - Concacaf W. : Deuxième match amical de préparation Haïti - Costa Rica

Haïti - FLASH : Arrestation du redoutable Chef du Gang «Baz Pilat»


+ de nouvelles



Haïti - Social : 120 millions de dollars américains pour le Projet de connectivité résiliente et d'accessibilité du transport urbain en Haïti
27/05/2022 06:47:06

Haïti - Social : 120 millions de dollars américains pour le Projet de connectivité résiliente et d'accessibilité du transport urbain en Haïti
Jeudi, le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé un don de 120 millions de dollars américains pour le Projet de connectivité résiliente et d'accessibilité du transport urbain en Haïti. Le Conseil a également approuvé un financement supplémentaire de 11 millions de dollars américains pour le Projet de Gestion des Risques et de Résilience aux aléas climatiques. Le projet d'infrastructure améliorera la connectivité rurale dans la péninsule sud et améliorera la mobilité urbaine résiliente au climat au Cap-Haïtien, tout en renforçant la capacité institutionnelle dans le secteur du transport urbain. Le projet de gestion des risques de catastrophe augmentera la capacité d'intervention d'urgence et d'évacuation de certaines municipalités dans des zones à haut risque climatique.

« Les effets combinés de l'exposition aux risques sismiques et aux événements météorologiques extrêmes, et le niveau élevé de dégradation de l'environnement, sont des facteurs clés de fragilité, en partie responsables de l'inversion des maigres progrès socio-économiques de la dernière décennie, » a déclaré Laurent Msellati, chef des opérations de la Banque mondiale en Haïti. « Soutenir la gestion des risques de catastrophe et investir dans des infrastructures routières résilientes sont essentiels pour tirer parti de la reconstruction du pays après le tremblement de terre et contribuer à éliminer l'extrême pauvreté et à parvenir à une croissance inclusive durable. »

Le transport urbain en Haïti est un facteur limitant majeur pour l'accès aux activités économiques, le développement et la croissance économique. Les niveaux de congestion sont sévères dans plusieurs grandes villes, principalement en raison d'une combinaison de mauvaises conditions des infrastructures routières, d'une utilisation sous-optimale de l'espace public, de fréquentes perturbations liées au climat et d'un système de transport public non réglementé qui contribuent à limiter l'accessibilité et à créer de longs temps de trajet.

Par ailleurs, alors que les efforts récents pour améliorer le réseau routier ont renforcé la connectivité interurbaine, 50 % du territoire national reste mal connecté et certaines régions sont totalement isolées pendant des jours pendant la saison des pluies qui s'accompagne souvent de tempêtes et d'ouragans majeurs. Les infrastructures de transport dans la péninsule sud ont subi les effets d'événements du changement climatique fréquents et graves. Le récent tremblement de terre d'août 2021 a endommagé plus de 850 km de routes primaires et secondaires dans la région sud, entraînant des dommages dans le secteur des transports à hauteur de 160 millions de dollars et laissant plus de 450 000 personnes isolées.

Le projet de connectivité résiliente et d'accessibilité du transport urbain va renforcer la résilience globale du réseau routier dans la péninsule sud en finançant des améliorations routières et des activités institutionnelles pour améliorer la résilience climatique. Il améliorera la mobilité le long des corridors sélectionnés au Cap-Haïtien grâce à un modèle de mobilité urbaine à faible émission de carbone en élargissant les conditions d'une mobilité non motorisée sûre, en renforçant la résilience des infrastructures urbaines au changement climatique et aux phénomènes météorologiques extrêmes et en améliorant les opérations du système de transport public. Le projet soutiendra également la modernisation et la professionnalisation des services de transport public dans les régions ciblées.

Comme le changement climatique devrait augmenter la fréquence, l'intensité et les impacts des événements météorologiques extrêmes, un système d'alerte précoce efficace pour avertir les citoyens afin de se préparer et d'être prêts à évacuer en cas d'événements météorologiques extrêmes pourrait réduire l'impact de ces chocs. Entre 1972 et 2022, Haïti a été frappée par plus de 110 catastrophes, et la prochaine saison des ouragans dans la région des Caraïbes devrait être supérieure à la moyenne avec probablement 14 à 21 tempêtes nommées, dont 3 à 6 ouragans majeurs.

Le financement additionnel du Projet de Gestion des Risques et de Résilience aux aléas climatiques comblera le déficit de financement causé par la réaffectation des fonds pour soutenir la réponse d'urgence post-séisme. Il assurera le financement de la mise en œuvre d'activités essentielles telles que le renforcement de la capacité de réponse de la Direction générale de la protection civile aux futures catastrophes et la construction d'abris d'urgence pour aider à protéger les communautés vulnérables.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Marcelin
Posté le 28/05/2022 23:33:31
Je ne suis pas contre de l'aide en Haiti.. rien ne peux reussir sans metre une fin á l'insecurite dans ce pays. On peut commencer ces projects et on ne peut les achiever á cause de l'insecurite et les mauvaises fois des gangs et des politicians avares qui ne veulent pas voir le developpement d'Haiti...commencer premièrement par developper une polique sincere de securité..en suite on pensera á une politique d'infractiture....a politic of "Law and Order"....
Miche
Posté le 28/05/2022 09:54:38
Je ne comprends pas d’où vient ce vent de générosité envers Haiti. Pourquoi tous ces millions a un gouvernement non seulement illégitime mais mafieux, corrupteur, assassin. L’ancien président Jovenel Moise a tout fait pour mettre le pays sur les rails développements: routes, électricité, eau potable, agriculture, etc… Les oligarques, supportés par les esclaves haïtiens et l’international, ont mis le peuple face au président pour le détester. Il a été lâchement , sauvagement assassiné. Aujourd’hui, tout le monde voit clairement leurs jeux. Est-ce une façon de récompenser les traîtres de la nation pour le travail bien fait? Sachez que millions ne serviront jamais la population, c’est du blanchiment d’argent point. Le peuple, reveillez-vous. Il est temps de reprendre notre destinée. Ça doit passer par une révolution. Sinon, qu’allons-nous laisser à la génération futur? Pour cela, nous devons nous unir et parler le même langage pour sortir le pays de ce marasme.
Romau
Posté le 27/05/2022 09:54:49
L'ancien président du pays, Jovenel Moise, lâchement assassiné par des criminels locaux et internationaux, venait avec un programme de caravane pour reparer les routes à travers du pays. Les Haitiens ont été payés pour bouder ce programme et ils ont même brûlés les poteaux electriques destinés aux programme d'electrification. Donc, reparer les routes et electrifier le pays étaient une mauvaise chose pour les Haitiens. Et maintenant je ne comprend pas le but de ce financement des blancs.
Jaguar
Posté le 27/05/2022 07:54:18
Tres bien compatriotes! Merci blancs! Les Haitien ne savent pas qu'ils sont en train d'acheter leur pays [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n