iciHaïti - Petit-Goâve : Agression à la machette au cours d’une manifestation

iciHaïti - Littérature : Fédia Stanislas lauréate du Prix littéraire Deschamps

iciHaïti - Inondations : Distributions d’aide dans la zone metropolitaine

iciHaïti - Religion : La crise au pays serait l’œuvre d’un mauvais esprit...

iciHaïti - Petit-Goâve : Le Maire Limongy aide les manifestants mais pas les victimes d'inondations


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : La SOGENER refuse de payer les 194 millions réclamé par le BMPAD

Haïti - Coupe du Monde U-17 Brésil 2019 : Liste des joueurs convoqués et calendrier

Haïti - Politique : 2ème semaine de grève de la faim...

Haïti - Manifestation : 16 blessés, 1 mort, vandalisme et affrontements


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Mettre fin «aux petits arrangements», pour faire respecter la loi
30/08/2011 12:15:29

Haïti - Justice : Mettre fin «aux petits arrangements», pour faire respecter la loi
Dans une déclaration, le Commissaire Frantz Lerebours, Porte-parole de la Police nationale a expliqué la raison principale qui empêche l’application efficace de la loi, source de l’impunité pour plus d’un citoyen. Il affirme qu’il faut en finir avec ces histoires d’amitié, devant lesquelles, tous les principes tombent et faire appliquer la loi uniformément dans la société.

«... La sécurité est transversale et demande une réponse synergique [...] par exemple si vous prenez un ensemble de disposition pour maintenir l'ordre, vous constatez que les personnes qui avaient des besoins, qui se plaignaient des problèmes, [...] viennent vous demander de faire un aménagement particulier pour eux dans les dispositions que vous avez prises, c'est là le problème.

C'est en faisant des aménagements particuliers, qu'une série de problème généraux ne peuvent pas trouver de solution. Depuis que vous faites des aménagements particuliers et que la loi fonctionne comme ça [depuis des années] les choses vont glisser de vos mains. Ceci étant dit, il faut que nous cessions avec ces histoires, que devant les amitiés, toua les principes tombent...

Je pense que c'est une des choses fondamentales pour sortir de la situation actuelle, nous décrivons la société que nous voulons, comment nous voulons la faire, puis nous établissons des normes qui n'auront aucun aménagement particulier. »


S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


olivierjr
Posté le 30/08/2011 20:25:56
Il ne s'agit pas seulement d'aménagement comme le dit le commissaire par euphémisme, mais tout simplement de corruption. Je parle de cette corruption conditionnée qui est à la base de la défaite du droit en Haiti. La loi est bâillonnée par l'hypocrisie, la tricherie et le mensonge. Nous faisons tous partie d'une génération psychotique dont la conscience collective a été trop lomptemps pertubée par les affres du totalitarisme. Il faut extirper à tout prix de nos systèmes les habitudes néfastes léguées par la dictature qui nous a appris à mépriser le droit et à ne pas tenir compte de la loi. Le texte de loi n'est pas sacré pour l'Haitien contemporain, a contrario il n'en démontre aucun respect et veut absolument se substituer à la place du législateur pour envisager et «aménager» d'autres avenues qui conviennent le mieux à ses intérêts.
dantor
Posté le 30/08/2011 20:00:47
Les Haitiens sont trés religieux, la bible, Jésus, L'éternelL ,Jehova, mais ils se comportent comme les pharisiens [hors sujet] Un pays sans respect de la loi n'est pas un pays et on veut parler de démocratie, dans l'anarchie, quant les dirigeants se servent de bandits ,de kinappeurs, de criminels, pour se maintenir au pouvoir, quand le systéme judiciaire est inexistant, les juges corrompus. Quant il n y a pas d'armée, pas de police, mais des gangs et une armée étrangére, des étrangers qui ne parlent pas la langue du peupie, qui ne connaissent pas sa culture (merci Aristide et Préval) mais qui sont la pour maintenir les dirigeants au pouvoir, empécher tout manifestation populaire, même si on est pas en guerre. Mr Lerebours, vous avez raison , vous avez dit ce que tout le monde pense. je vous souhaite bonne chance dans votre prise de conscience et votre cheminement, les passes pour qui doivent cesser nul n'est au-dessus de la loi, méme nos parlementaires avec leurs pseudo immunité, il y a quelqu'un qui n'a pas compris le mot aménagement, il n'est pas haitien, peut étre que nos élus ne connaissent pas la loi, ils se référent toujours a la Constitution pour leurs droits ils ne connaissent pas leurs devoir de citoyen, l'instruction civique et moral leur fait défaut.
GrosMorne1
Posté le 30/08/2011 16:05:12
Le commissaire Frantz Lerebours a bien touché la plaie du doigt en faisant cette déclaration. Je pense que c'est une des choses fondamentales pour sortir de la situation actuelle, nous décrivons la société que nous voulons, comment nous voulons la faire, puis nous établissons des normes qui n'auront aucun aménagement particulier. Cela a toujours été un problème en Haiti; les responsables n'ont jamais évidemment envisagé un modèle idéal de société pour notre pays, encore moins les règles nécessaires pour y parvenir. On a toujours l'impression que les responsables sont dépourvus d'énergies ou de volonté. Maintenant que nous nous rencontrons a un carrefour important pour ré-orienter l'avenir du pays, nous prions ceux-la qui contrôlent les sphères de décisions, pour qu'ils réfléchissent sur cette déclaration du dit commissaire et voient dans quelle mesure ils pourront y faire suite. Bien souvent, j'ai l'impression que nos politiciens vivent dans l'utopie ou ignorent la réalité du pays tout simplement.
Kool Groove
Posté le 30/08/2011 15:53:31
Je ne comprends rien dans ce qu'il a dit... De quels genres d'aménagements parle-t-il?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n