iciHaïti - Humanitaire : Malgré la situation tendue l’aide humanitaire présente sur le terrain

iciHaïti - Cap-Haïtien : Début prochain des travaux de Réhabilitation du Port international

iciHaïti - Taekwondo : Haïti ne participera pas au JO Paris 2024

iciHaïti - Humanitaire : Le PAM va bientôt manquer de stock alimentaire

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats complets des 7 premières journées


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Les États-Unis saluent la création du Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - Sécurité : 95,000 personnes ont fui Port-au-Prince en un mois

Haïti - FLASH : Biden débloque 60 millions USD pour la mission dirigée par le Kenya

Haïti - FLASH : Le décret MODIFIÉ de création du Conseil présidentiel publié (officiel)


+ de nouvelles



Haïti - Coupe du Monde : Bravo «Bose» pour ce but, Haïti te remercie
16/06/2010 17:05:47

D'origine haïtienne par son père et mapuche par sa mère, Jean André Emanuel Beausejour Coliqueo dit « Bose » est un Joueur décontracté très apprécié des supporters. Il évolue actuellement au Club America dans le championnat national mexicain au poste d'ailier.

Pour son retour en Coupe du monde après douze ans d'absence, le Chili n'a pas manqué son entrée et reste l'outsider du groupe H. L'équipe de Marcelo Bielsa s'est imposée logiquement contre un Honduras totalement dépassé (1-0). C'est sa première victoire dans un Mondial depuis 48 ans ! Vive, ultra-technique, solide (un but encaissé lors de ses huit derniers matches), la Marea Roja a fait preuve d'une maladresse incroyable, ne convertissant qu'une seule de ses très nombreuses occasions. C'est au terme d'un magnifique jeu en triangle entamé par Mati Fernandez et relayé par Isla que Beauséjour a marqué le but à la 34eme minutes.

Une belle récompense pour cet attaquant qui a un temps stoppé sa carrière cette saison pour aller chercher son père dans les décombres du tremblement de terre haïtien, a été le seul à trouver la faille. « Bose » a été consacré homme du match.

« Bose » à déclaré « Ça n'a pas été un grand match, mais il a engendré beaucoup d'émotion et on a pu se débarrasser du trac en courant. C'était important de gagner contre cette équipe difficile à manœuvrer : elle joue simple, elle ne se complique pas la vie en n'hésitant pas à envoyer de longs ballons pour se dégager. Ça entrave le cours du jeu, mais grâce à Dieu, on s'en est sorti. Je dédie cette victoire à ma famille et à ma femme ».

Le Chili a pris trois points face à une équipe du Honduras limitée (0:1) dans le Groupe H de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 après. Le Chili avait enregistré une victoire en Coupe du Monde de la FIFA pour la dernière fois le 16 juin... 1962.

Les Chiliens dominaient largement les deux périodes de ce match aux consonances latines et se procuraient les meilleures occasions de but face à des Honduriens en difficulté au niveau technique. En revanche, les Sud-américains tournaient trop souvent autour du pot sans réussir à franchir la ligne défensive.

Matias Fernandez s’essayait dès la 2ème minute sur coup franc mais ne trouvait pas le cadre. Puis une frappe d’Arturo Vidal était mal négociée par le gardien des Catrachos, trompé par la trajectoire plongeante du cuir. Aucun Chilien n’avait cependant suivi pour profiter de l’erreur de main de Noel Valladares (8’).

Les Chiliens n’étaient pas à court d’idées, le toque fonctionnait bien. Mais le dernier geste pêchait : passes trop appuyées, frappes non cadrées... A trop gâcher, les hommes de Marcelo Bielsa se mettaient même en danger sur un coup franc magnifiquement enroulé par Ramon Nuñez. La claquette de Claudio Bravo évitait le pire aux Chiliens.

Les efforts payaient enfin pour la Roja juste après la demi-heure de jeu. Fernandez passait en profondeur pour Mauricio Isla sur le côté droit. Le défenseur de l’Udinese centrait en retrait à destination de « Bose », qui, avec un peu de chance, ouvrait le score (0 - 1)

Les Chiliens poursuivaient leur domination au retour des vestiaires. Ils avaient la possibilité de doubler la marque sur la seule grosse occasion de la deuxième période. Vidal remettait à Waldo Ponce mais le gardien hondurien Valladares sortait un arrêt sublime pour stopper la tête du chevelu défenseur (64’).

La différence entre les deux équipes était flagrante, avec 20 tirs pour le Chili, contre sept pour le Honduras. Mais la Roja n'a cadré que cinq fois. Elle devra régler sa ligne de mire pour obtenir un bon résultat face à la Suisse le 21 juin. Le pays d’Amérique centrale, lui, devra rapidement revoir ses gammes pour affronter l’Espagne, le même jour.

HL/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n