Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - RD : Saisie de 2,695 gallons d’essence de contrebande à destination d’Haïti

iciHaïti - RD : Forte militarisation à proximité de la CODEVI (zone frontalière Ounaminthe / Dajabón)

iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #924

Haïti - AVIS : Création d’entreprises à fort impact social, appel à projets

Haïti - FLASH : «Ti Makak» envisagerait d’attaquer la mission diplomatique de la Nonciature Apostolique

Haïti - AVIS Québec : Recrutement en Haïti de 50 personnes diplômées en soins infirmiers


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Saisie d’armes et de munitions importées sous le couvert de la franchise de l’Église Episcopale d’Haïti
15/07/2022 09:50:20

Haïti - FLASH : Saisie d’armes et de munitions importées sous le couvert de la franchise de l’Église Episcopale d’Haïti
Jeudi 14 juillet 2022 des agents du Bureau de Lutte contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS) accompagnés d’agents de la douane ont procédé à la fouille de containers en franchise saisis la veille https://www.haitilibre.com/article-37153-haiti-actualite-zapping.html, dans la zone de la Saline, à Caribean Port Service (CPS). Ces containers sont arrivés en Haïti sous la couverture de la franchise détenue par l’Église Épiscopale d’Haïti.

La fouille a permis de découvrir et de saisir dans un premier container 18 fusils d’assaut (AK-47, Galil et M4) un fusil calibre 12, 4 pistolets de calibre 9 mm,, près de 20,000 munitions de différents calibre et 120 chargeurs 1 viseur et des faux billets d’un montant de 50 mille dollars.

Me Jacques Lafontant, le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince qui était sur place, accompagné d'un juge de Paix, a précisé que l’inventaire était partiel et qu’il restait 3 autres container destiné à l’Église Épiscopale d’Haïti (selon ce qui est écrit sue le manifeste) qui doivent être fouillé ce qui sera fait vendredi ou samedi.

Une personne a été arrêtée et des avis de recherche et d’interdiction de quitter le territoire ont été émis à l’encontre de plusieurs personnes dont Mme Gina J.L Rolls la Commissaire en Douane chargée de la réception et du dédouanement de ces containers...



Réagissant à la mention de son nom dans cette affaire, l'Église Épiscopale d’Haïti a vivement réagit dans un communiqué.

Communiqué :
« L'Église Épiscopale d'Haïti dénonce les rumeurs infondées l'associant à l'importation d'armes illégales dans le pays et renouvelle sa foi dans la poursuite de son œuvre spirituelle et moralisatrice dans le pays

L'Église Épiscopale d'Haïti est attristée d'apprendre, par des rumeurs, que son nom est associé à l'importation en franchise de containers contenant des armes et des minutions illégales à la douane de Port-au-Prince.

L'Église Épiscopale d'Haïti n'a aucune commande de containers et n'a entrepris aucune démarche de dédouanement de containers à la douane de Port-au-Prince et n'attend l'arrivage d'aucun produit en provenance de l'étranger pour aucune de ses institutions diocésaines.

L'Église Épiscopale d'Haïti, pour l'édification de tous, croit nécessaire de signaler ici la procédure établie avec l'État haïtien pour le dédouanement en franchise de produits destinés à ses institutions diocésaines :

1-le diocèse reçoit une note de l'agence maritime lui annonçant qu'un container est expédié en son nom.

2- Récupération de ces documents par un broker autorisé par le diocèse après versements des frais y relatifs.

En l'absence de l'évêque diocésain, seul le président du comité permanent est autorisé actuellement à solliciter pour le diocèse une exonération de taxes. Ce qu'il n'a pas fait. Si donc des individus se présentent à la douane pour récupérer des containers au nom de l'Église Épiscopale, il ne peut s'agir que de faux documents utilisés par des réseaux criminels.

L'Église Épiscopale enjoint donc la justice à tout entreprendre pour identifier, rechercher les faussaires et les soumet à la justice répressive pour qu'ils répondent de leurs forfaits. Elle promet toute sa collaboration aux autorités constituées à cette fin.

L'Église Épiscopale d'Haïti, conformément à la convention la liant à l'État haïtien, renouvelle sa détermination à poursuivre son œuvre spirituelle et moralisatrice dans les domaines de l'éducation et santé, des arts et du développement économique, social et culturel de la population haïtienne.

Port-au-Prince, le 14 juillet 2022. »


SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Agrippa
Posté le 15/07/2022 12:37:26
Ça se corse. Qui dit vrai? En tout cas, l'audace de ces fournisseurs d'armes aux bandits est en train de se tourner contre eux et leur identité ne tardera pas à voir le jour. Ce sera le début de la fin pour ces malfrats et pour les bandits qui sont à leur service.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n