iciHaïti - AVIS : Restriction des dépenses de Noël dans l’administration publique

iciHaïti - FLASH : Le Gouvernement indien offre 15 bourses d’études, inscriptions ouvertes

iciHaïti - AVIS : Aucun haut fonctionnaire ne peut quitter le pays sans l’autorisation du P.M.

iciHaïti - Social : Jouez et découvrez l'esprit de Noël avec Digicel

iciHaïti - Éducation : 53% des écoles fonctionnent, taux par département


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #58

Haïti - Éducation : Le livre numérique unique, un réel changement dans la manière d'enseigner

Haïti - Caricom-Cuba : Le Président de Cuba prône une solution pacifique à la crise en Haïti

Haïti - TPS : Déclaration du Sénateur démocrate Edward J. Markey


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Arrestation du Secrétaire Général de la Fédération des Barreaux d’Haïti
24/07/2022 08:26:47

Haïti - FLASH : Arrestation du Secrétaire Général de la Fédération des Barreaux d’Haïti
La Direction Centrale de la Police Judiciaire(DCPJ) continue d’approfondir l’enquête concernant la saisie de la cargaison d’armes et de 120,000 munitions au warf de Port-de-Paix le vendredi 1er juillet 2022. https://www.haitilibre.com/article-37058-haiti-flash-saisie-de-plusieurs-dizaines-de-milliers-de-munitions-au-wharf-de-port-de-paix-video.html

Les enquêteurs s’intéressent à la libération suspecte des deux présumés trafiquants d’armes et de munitions liés à cette affaire.

Rappelons que l’ancien Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-de-Paix Me Michelet Virgile, révoqué par le Ministère de la Justice suite à sa décision de libérer ces deux présumés trafiquants, a été arrêté puis transféré à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) https://www.haitilibre.com/article-37108-haiti-flash-saisie-de-120-000-munitions-me-michelet-virgile-libere-les-presumes-trafiquants.html

Vendredi 22 juillet 2022, le Secrétaire Général de la Fédération des Barreaux d’Haïti, Me Robinson Pierre-Louis, ex-membre de cabinet du ministère de la Justice (révoqué la veille pour manquement grave dans sa fonction) a été arrêté par des agents du Bureau des Affaires Financières et économiques (BAFE) et remis à la DCPJ. Il lui est reproché d’avoir utilisé son influence comme membre du cabinet du Ministre de la Justice, pour obtenir la libération de Fritz Jean Relus et Jonas Georges arrêtés pour trafic d’armes et de munitions à Port-de-Paix.

« […] Il est accusé de forfaiture, suspicion de corruption, trafic d'influence et association de malfaiteurs dans le cadre du dossier relatif au trafic illicite d'armes à feu et de munitions à Port-de-Paix » à confirmé la Police Nationale d’Haïti (PNH)

Me Robinson Pierre Louis rejette les accusations portées contre lui. Néanmoins il reconnait qu’étant l’avocat de Jonas Georges, le propriétaire du bateau « Miss Lily » à bord duquel a été trouvé la cargaison d’armes et de munitions, il a introduit une demande de main levée en faveur de son client expliquant qu’au regard de la loi, celui-ci n’avait aucune responsabilité pénale dans cette affaire et devait être libéré.

Notez que des avis de recherche ont été émis contre Marie Guirléne Estimable (exportatrice) et Wilfrid Estimable (importateur) tous les deux résident aux USA et contre Edy Lafrance en Haïti, pour entreposage et distribution illégale d’armes et de munitions.

De plus, un mandat d’amener et une interdiction de sortie du territoire ont été émis contre Fritz Aubourg, Directeur Adjoint des affaires judiciaires du Ministère de la Justice, accusé d’être impliqué dans la libération des deux présumés trafiquants...

Réaction du Conseil de l'Ordre des Avocats de Port-au-Prince :
Dans une note datée du 23 juillet, Marie Suzy Legros la Bâtonnière du Conseil de l'Ordre des Avocats de Port-au-Prince se dit « […] consterné par l'arrestation suivie de la détention au Commissariat de Delmas 33 de Me Robinson Pierre Louis aux ordres de la Direction Centrale de la Police Judiciaire, sans la demande préalable au Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Port-au-Prince comme prévue par la loi.

Aussitôt alertée, une délégation du Conseil conduite par la Bâtonnière s'est rendue dans les locaux de la Brigade des affaires Financières et Économiques (BAFE) pour constater qu'effectivement, Maître Robinson Pierre-Louis était retenu par les agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) qui ont décidé manu militari de le garder à vue.

Le Conseil de I'Ordre est extrêmement préoccupé par cette situation où le droits fondamentaux d'un avocat, de surcroit Secrétaire du Conseil de l'Ordre, sont ouvertement bafoués, jetant ainsi l'opprobre sur toute la corporation.

[…] Sans se prononcer, pour l'instant, sur les fondements de l'arrestation de Maître Robinson Pierre-Louis, le Conseil de l'Ordre demande que ce dernier soit libéré sans délai et que les autorités de poursuite se conforment aux conventions, lois et règlements garantissant le libre exercice de la profession d’avocat. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-37108-haiti-flash-saisie-de-120-000-munitions-me-michelet-virgile-libere-les-presumes-trafiquants.html
https://www.haitilibre.com/article-37058-haiti-flash-saisie-de-plusieurs-dizaines-de-milliers-de-munitions-au-wharf-de-port-de-paix-video.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


sandyser
Posté le 24/07/2022 21:21:42
Demande a mon frere si je suis un voleur. (Rions un peu )
Agrippa
Posté le 24/07/2022 13:44:36
Au moment où Robinson Pierre-Louis a usé de son influence pour faire libérer les deux présumés trafiquants d'armes, il était membre de cabinet du Ministère de la justice. Par conséquent, en étant avocat de ces deux personnes, il pourrait y avoir conflit d'intérêt dans ce cas. On ne peut pas être à la fois juge et partie, c'est évident. Par ailleurs, pourquoi la DCPJ devrait demander au Bâtonnier de l'Ordre des Avocats l'autorisation pour procéder à l'arrestation de Mr Pierre-Louis, surtout quand il s'agit de sécurité nationale?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n