Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - POLIFRONT : Tournée d’inspection dans le département du Nord-Est

iciHaïti - PNH : Arrestation de 4 membres actifs et un Chef de gang de «400 Mawozo»

iciHaïti - Météo : Inondations dans la commune de Croix-des-Bouquets

iciHaïti - PNH : Arrestation d'un membre du gang de Canaan

iciHaïti - Bahamas : Suivi du dossier des 17 victimes décédées du naufrage


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #881

Haïti - UEH : Inscription ouvertes pour les programmes de maitrise de la Faculté d'Ethnologie

Haïti - FLASH : Trafic d’armes, le Père Frantz Cole en garde à vue

Haïti - FLASH : Résultats bac unique (2022) pour 5 départements (PAR ÉLÈVE, siège, école, série et matière)


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Des compagnies pétrolières et des stations d’essence pourraient faire faillite
03/08/2022 11:02:17

Haïti - Économie : Des compagnies pétrolières et des stations d’essence pourraient faire faillite
L'Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétroliers (ANADIPP) constate que « les commandes des compagnies pétrolières sont réduites de 50% et les stations services ne reçoivent pas les quantités nécessaires pour satisfaire les consommateurs » se demande ce que font le Ministère du Commerce et de l'Industrie, de l'Economie et des Finances , le Bureau de Gestion des Programmes d'Aide au Développement la Primature face à cette situation.

De son côté Randolph Rameau, le Président de l’Association des professionnels du pétrole (APPE) se montre beaucoup plus inquiet et évoque avaec lucidité de possibles faillites de compagnies pétrolières et de stations d'essence en Haïti.

Sur les ondes d’une radio de la capitale, il a expliqué que le coût des produits pétroliers augmente, que le dollars sur le marché locale se fait rare et que les compagnies commandent en fonction des dollars obtenus, ayant atteint la limite de leur marge de crédit elle sont sous pression de leurs créancier qui réclament le paiement de leur dette…

Face a une telle situation, Rameau s’attend, si cette situation se poursuit, que certaines compagnies ne pourront pas continuer à travailler à perte et cesseront de fonctionner et beaucoup de stations d'essence feront faillites.

Rappelant que lorsque l’État 15 à 20 jours plus tard, paye en Gourdes aux compagnies la subvention sur le prix des carburants, pour ne pas faire porter le coût réel aux consommateurs, ces compagnie pétrolières doivent convertir ces Gourdes en dollars pour pouvoir acheter du pétrole et, lorsque les besoins s’élèvent à plusieurs dizaines de millions de dollars, il est impossible de trouver rapidement un tel montant sur le marché formel.

Avec un taux de change déjà défavorable d’environ 115 gourdes pour un dollar, des compagnies sont obligées d’acheter des dollars sur le marché informel à plus de 140 gourdes et d’assumer des pertes pour maintenir en vie le marché en Haïti ; ce que les plus petites compagnies ne peuvent plus assumer et pour les plus grosses ce n’est pas une situation qu’elles peuvent soutenir à long terme…

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n