Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible

iciHaïti - Crise : La Mairie de Cap-Haïtien manque de carburant, demande l’aide des citoyens

iciHaïti - Littérature : Haïti dans les Finalistes du Prix «Les Afriques 2022»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #923

Haïti - FLASH : Incident dans la zone franche de la CODEVI, les ouvriers évacués sous protection

Haïti - Mondial FIFA, Pérou 2023 : Nos jeunes Grenadiers U-17 connaissent leurs adversaires (phase finale qualificative)

Haïti - FLASH : «Il faut des soldats sur le terrain dès maintenant» dixit ex Ambassadrice US Pamela A. White


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Le secteur textile pourrait perdre près de 40% de ses emplois
01/09/2022 10:08:58

Haïti - Économie :  Le secteur textile pourrait perdre près de 40% de ses emplois
Selon Dominique St Eloi, Président de la Coordination Nationale des Ouvriers Haïtiens (CNOHA près de 15,000 ouvriers risquent d’être renvoyés dans les prochaines semaines.

Le syndicat estime que 15 des 32 entreprises de la Société Nationale des Parcs Industriels (SONAPI) s’apprêteraient à fermer leurs portes. (Horizon, une société dominicaine de pantalons,Valdor Apparel et WILL Best Haitian S.A, un magasin de production de vêtements, sont au bord de la fermeture). Go-Haïti a déjà licencié plus de 800 travailleurs et fermé définitivement ses portes.

Dans le secteur textile qui générait plus de 50,000 emplois avant la crise, trois manufactures ont déjà fermées à Ouanaminthe

La filiale haïtienne S&H Global du groupe textile sud-coréen Sae-A, installée au Parc Industriel de Caraccol, plus de 4,000 ouvriers ont perdu leur emploi 40% des effectifs de l’entreprise. En cause selon les dirigeants la baisse de 45% des commandes de leurs clients détaillants américains (notamment les marques Gap, Target et Walmart) en raison de la crise économique mondiale actuelle

Mais d’autres faits menacent la survie des manufactures, Georges Sassine, membre du conseil de l’Association des industries d’Haïti (ADIH), souligne qu’en raison de la violence des gangs ces entreprises sont incapables d’exporter leurs articles ou de recevoir les matières premières venant de l’étranger.

Prédisant « Si rien n’est fait, toutes les entreprises et les usines du secteur de la sous-traitance fermeront définitivement leurs portes  » rappelant que des milliers d’ouvriers ont déjà perdu leurs emplois au cours des derniers mois notamment en raison des vols de containers par des gangs armés à la Croix des Bouquets.

La CNOHA estime que près 20,000 ouvriers perdont leur emploi en 2022 sur les 50,000 ouvriers estimés du secteur de la sous-traitance textile…

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 01/09/2022 18:40:22
Lorsqu'on parle de la perte des emplois, c'est tres grave ,on doit trouver des solutions pour changer l'image d'Haiti et de conserver l'économie, les gangs dans le pays sont une partie de nos problemes,les politiciens détruisent les business d'Haiti sont aussi des ennemis d'Haiti et du peuple haitien, Ils ont chassé les hommes d'affaires qui pourraient aider ceux qui veulent travailler, on doit faire quelque choses pour les freiner plus vite que possible.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n