iciHaïti - Social : Aide aux familles déplacées de Savanne-Pistache

iciHaïti - Éducation : Installation de 5 nouveaux cadres au Ministère

iciHaïti - Choléra : Vers la remobilisation des Équipes Mobile d’Intervention Rapide

iciHaïti - SIDA : Intervention du Premier Ministre a.i. Henry (VIDEO)

iciHaïti - Diplomatie : Nouvel Ambassadeur de l'Union Européenne en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #55

Haïti - Justice : La nouvelle Ministre de la Justice affirme son autorité

Haïti - OFFRE : Moncash offre gratuitement le retrait des transferts internationaux

Haïti - FLASH : Deux nouveaux sénateurs frappés par des sanctions américaines et canadiennes


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Manifestations, violence, vandalisme, pillages, plusieurs victimes
08/09/2022 09:30:16

Haïti - Politique : Manifestations, violence, vandalisme, pillages, plusieurs victimes
Mercredi répondant aux appels de leaders politiques dont notamment ceux de Jean Charles Moise, de l’opposition radical du Parti « Pitit Desslin », des milliers d'haïtiens ont pris le béton une fois de plus à Port-au-Prince et dans des villes de province (Port-de-Paix, Petit-Goâve, Jérémie, Jacmel, Saint-Marc, Miragoâne et les Cayes) contre l’insécurité, la vie chère (inflation au dessus de 30% https://www.haitilibre.com/article-37586-haiti-flash-l-inflation-bat-des-records-et-franchit-la-barre-des-30.html ), la pénurie de carburant, la dévaluation de la Gourdes, le taux de change et le départ du Premier Ministre a.i Ariel Henry, brandissant des pancartes des drapeaux haïtiens et lancant slogans anti-gouvernementaux.

À Port-au-Prince on rapporte 1 mort et plusieurs blessé. La PNH a utilisé des patrouilles mobiles pour empêcher des attaques contre les banques et les stations à essence. De nombreux véhicules ont été vandlaisés…

« Les revendications du peuple haïtien ne sont pas un jeu […] Nous sommes dans la rue pour toujours. La population veut que le pays soit un paradis pour tous les haïtiens, pas seulement pour 2% » a déclaré Jean Charkes Moïse présent dans la manifestation.

Des barricades de pneus enflammées et de roches ont été érigées dans la zone métropolitaine, notamment à Pétion-ville, Carrefour de l’aéroport. Dans le centre ville de Port-au-Prince, toutes les activités commerciales et bancaires qui ont fermé leurs portes par crainte d’attaque et de vandalisme…

À Jérémie centaines d'habitants qui protestaient contre l'augmentation du coût de la vie ont organisé des pillages dans la zone de Basse Ville, aux moins deux commerce d’alimentation vendant du riz, du pois, de l’huile et d’autres produits alimentaires. Au moins 3 blessés ont été rapporté lors d’affrontements violents entre les policiers et des manifestants intervenus afin d’empêcher d’autres pillages d’entrepôt de produits alimentaires…

À Petit-Goâve, des milliers de manifestants ont fermé les portes de toutes les maisons de transfert d'argent pour exiger que l'argent qu'elles reçoivent de l'étranger leur soit livré en dollars.

À Hinche ont rapporte plusieurs blessés.

SL/ PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Eagleview
Posté le 08/09/2022 10:03:36
Le peuple haitien n'a pas besoin Moise Jean-Charles pour demander le depart du Premier de facto. Moise fait partir du gouvernement de facto. Il etait le Ministre de l'Interieur. Le peuple doit manifester sans l'aide de l'opposition radicale qui travaille que pour leur pouvoir et leur poche; ils ne travaillent pas pour le peuple haitien. Il est temps que le peuple se desassocie avec ces soit-disant leaders (Andre Michel, Cassy, Aristide et les autres chimeres) sans vision et un desir de developper le pays. Ce sont des sangsues qui sucent le sang du pays sans rien donner en retour. Ce sont des chimeres et restavek des bourgeois malpropres qui s'enrichent sur le dos d'Haiti mais n'investissent rien dans le pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n