iciHaïti - AVIS : Restriction des dépenses de Noël dans l’administration publique

iciHaïti - FLASH : Le Gouvernement indien offre 15 bourses d’études, inscriptions ouvertes

iciHaïti - AVIS : Aucun haut fonctionnaire ne peut quitter le pays sans l’autorisation du P.M.

iciHaïti - Social : Jouez et découvrez l'esprit de Noël avec Digicel

iciHaïti - Éducation : 53% des écoles fonctionnent, taux par département


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #58

Haïti - Éducation : Le livre numérique unique, un réel changement dans la manière d'enseigner

Haïti - Caricom-Cuba : Le Président de Cuba prône une solution pacifique à la crise en Haïti

Haïti - TPS : Déclaration du Sénateur démocrate Edward J. Markey


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Déjà 7 morts du choléra et des dizaines de cas suspects
04/10/2022 11:43:21

Haïti - FLASH : Déjà  7 morts du choléra et des dizaines de cas suspects
Dimanche 2 octobre 2022 l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) rapporte dans son dernier bulletin que « plus de 20 cas suspects de choléra (OMS), dont au moins 7 mortels et au moins deux cas confirmés ont été enrgistrés dans la capitale parmi les échantillons testés par les autorités sanitaires haïtiennes » ajoutant « des grappes de cas suspects et de décès font l’objet d’une enquête dans diverses communes du département de l’Ouest…

Les zones touchées sont Cité Soleil et Carrefour Feuille « qui sont entièrement contrôlés par des gangs et où des affrontements ont lieu depuis août dernier qui ont déplacé des milliers de personnes. Cette situation complique grandement la réponse humanitaire […] La situation évolue rapidement et des cas antérieurs peuvent ne pas avoir été détectés » estimant que le nombre de morts pourrait être « beaucoup plus élevé que les chiffres annoncés » a déclaré Christian Lindmeier Porte-parole de l’OMS.

Au cours de la semaine épidémiologique, les établissements de santé situés dans certains secteurs des communes de Port-au-Prince et de Cité Soleil ont signalé une hausse des cas de diarrhée aiguë sévère parmi les patients hospitalisés, y compris les enfants et les adultes.

Plusieurs de ces victimes souffrant de maladie diarrhéiques sont mortes dans leur quartier et n’ont pas pu se rendre à l’hôpital », ont indiqué les agences humanitaires de l’ONU, relevant les problèmes de carburant, d’insécurité, d’accès aux ambulances après l’installation de divers barrages routiers…

« Après des années de déclin, nous constatons une recrudescence inquiétante des épidémies de choléra dans le monde entier au cours de l’année écoulée », a déclaré Philippe Barboza Chef d’équipe de l’Organisation Mondaile de la Santé (OMS) pour le choléra et les maladies diarrhéiques épidémiques, soulignant que le taux de mortalité au choléra enregistré en 2021 est presque trois fois plus élevé qu’au cours des cinq précédentes années.

Suite de la déclaration officielle du Ministère de la Santé confirmant des nouveaux cas de choléra en Haïti, l’OPS/OMS en coordination avec Médecins-Sans Frontières France déjà sur place à Cité Soleil, épicentre de cette résurgence de cas, a eu comme premières actions de riposte la livraison d’un lot de intrants, matériels et équipements (sérum de réhydratation orale, solution de perfusion, tentes, lits choléra, seaux, sprayers, et HTH, entre autres) faisant plus de 2 tonnes métriques pour le montage rapide d’un Centre de Traitement Cholera (CTC) pouvant accueillir 50 patients.

Ce stock permettra non seulement de prendre en charge 50 cas hospitalisés mais aussi de fournir la capacité d’entreprendre des actions de désinfection au sein même des ménages afin de contenir la propagation de la maladie.



Lundi, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Gueterres, s'est dit « profondément préoccupé » par la santé et la sécurité des personnes en Haïti suite à la confirmation de cas positifs de choléra et de plusieurs cas suspects dans la capitale, Port-au-Prince.

« L’ONU est prête à déployer des équipes d'intervention d'urgence pour soutenir les communautés touchées dès qu'un accès sûr sera assuré et que l'approvisionnement en carburant sera débloqué » a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général, ajoutant que Gueterres appelait également « à un accès immédiat et sans entrave sur le terrain pour faciliter la livraison de carburant à des fins humanitaires. »

Par ailleurs, la tâche risque d’être rendu encore plus difficile en raison des gangs. Guito Édouard, la Directeur Général de la Direction Nationale de l'Eau Potable et de l'Assainissement (DINEPA), informe et déplore que « […] 60 tonnes de produits chlorés qui devraient être livrés dans le grand Sud ont été interceptés par des individus armés non identifiés. Je vous demande encore une fois de permettre à la DINEPA de faire son travail en ce moment difficile en dehors de toute considération politique. »

En République Dominicaine, Daniel Rivera, le Ministre de la Santé Publique a émis une alerte de surveillance épidémiologique et activé le plan d'urgence, en mettant l'accent sur la frontière, en raison de la présence du choléra en Haïti. Le Ministre Rivera, se rendra aujourd'hui à la frontière pour s’assurer de la mise enplace d’un cordon préventif contre le choléra.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-37795-haiti-flash-le-cholera-de-retour-en-haiti-crainte-d-epidemie-l-onu-prete-a-intervenir.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n