iciHaïti - RD : 96,722 haïtiens rapatriés au pays depuis le début de l’année

iciHaïti - Justice : 3 cadres du Ministère arrêtés et incarcérés

iciHaïti - Rapatriements : Marche contre la maltraitance et le racisme des dominicains

iciHaïti - Sécurité : Une tentative de kidnapping déjouée par la Police

iciHaïti - Justice : Un présumé ravisseur de 23 ans arrêté


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #53

Haïti - FLASH : Massacre à Sources Matelas, au moins 12 citoyens tués, plusieurs maisons incendiées (Vidéo)

Haïti - Sécurité : Importants changements stratégiques en cours au sein de la PNH

Haïti - FLASH : La TNH n’a plus le droit de diffuser pour le moment le Mondial Qatar 2022


+ de nouvelles



Haïti - Crise : Les entreprises obligées de renvoyer des milliers d’employés
23/10/2022 09:10:05

Haïti - Crise : Les entreprises obligées de renvoyer des milliers d’employés
Wilhelm Lemke, le Président de l'Association des industries d'Haïti (ADIH), a déclaré cette semaine sur les ondes d’une radio de la capitale « […] La situation est extrêmement grave […] la survie de la Nation est en jeu ».

Faute de disponibilité de produits pétroliers et de la libre circulation des biens et services, le pays est paralysé, les entreprises se trouvent dans l’obligation de renvoyer leurs employés en attendant la reprise des activités. La crise affecte tout le monde du plus petit au plus grand…

La majorité des entreprises sont fermées, pas seulement par manque de carburant, certaines ont été pillées ou incendiées comme l’Usine du papier hygiénique du laboratoire 4C, d’autres sont menacées ou objet de racket ou rançonnées

Quelques rares entreprises sont encore ouvertes, qui avaient augmenter leur réserve de carburant en prévision d’un blocage du pays, fonctionnent au ralenti et leur stock de carburant se réduit inexorablement.

Fin de l'exercice fiscal, des entreprises sans ressources ont déposé leur bilan. La Banque de la République d’Haïti (BRH) discute avec l'Association Professionnelle des Banques pour aider les entreprises à rester ouvertes jusqu'à la levée du blocage…

À la Direction Générale des Impôts (DGI) ont étudie une formule pour alléger la charge fiscale à laquelle les entreprises de peuvent plus faire face, faute d’activités commerciales et de revenus…

Si le déblocage n’intervient pas rapidement « […] c’est une fermeture totale avec le renvoi de centaines de milliers d’employés […] » a évoqué Wilhelm Lemke.

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Bibilolo
Posté le 24/10/2022 21:45:21
Le gouvernement de 2011 n’a fait que renforcer la puissance de ces gangs Qui ont pris naissance en 1990 avec les soit disant comités de quartiers C’est alors qu’ils ont commencé par rançonner les commerçants et les industriels, Pour arriver là où nous sommes aujourd’hui
Jaguar
Posté le 23/10/2022 19:04:14
Ceci est le resultat de ces gangs mis en place par le gouvernement de 2011 a nos jours. Haiti agonise a la porte de la mort, c'est triste!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n