iciHaïti - RD : 96,722 haïtiens rapatriés au pays depuis le début de l’année

iciHaïti - Justice : 3 cadres du Ministère arrêtés et incarcérés

iciHaïti - Rapatriements : Marche contre la maltraitance et le racisme des dominicains

iciHaïti - Sécurité : Une tentative de kidnapping déjouée par la Police

iciHaïti - Justice : Un présumé ravisseur de 23 ans arrêté


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #53

Haïti - FLASH : Massacre à Sources Matelas, au moins 12 citoyens tués, plusieurs maisons incendiées (Vidéo)

Haïti - Sécurité : Importants changements stratégiques en cours au sein de la PNH

Haïti - FLASH : La TNH n’a plus le droit de diffuser pour le moment le Mondial Qatar 2022


+ de nouvelles



Haïti - Économie : L’ONU demande un allègement urgent de la dette de 54 pays, dont celle d’Haïti
24/10/2022 10:49:45

Haïti - Économie : L’ONU demande un allègement urgent de la dette de 54 pays, dont celle d’Haïti
54 pays, dont Haïti, qui abritent plus de la moitié des personnes les plus pauvres du monde dont 10 d'Amérique latine et des Caraïbes mais qui représentent moins de 3% de l’économie mondiale, ont besoin d'un allégement urgent de leur dette pour éviter une crise majeure, selon le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Selon un rapport du PNUD, si ces États ne réussissent pas à restructurer leur dette, il y aura une augmentation significative de la pauvreté et les investissements critiques pour se protéger contre le changement climatique ne se matérialiseront pas.

L'Argentine, le Venezuela, Cuba, l'Équateur, le Salvador ou Haïti figurent sur cette liste, qui comprend également des pays importants d'autres régions du monde comme l'Ukraine, l'Égypte, le Pakistan, l'Irak ou l'Afghanistan.

Le PNUD avertit que les changements rapides sur les marchés financiers, à une époque de contraction budgétaire et de hausse des taux d'intérêt, étouffent de nombreuses économies en développement. À titre d'exemple, le PNUD souligne que 19 pays paient désormais plus de 10 points de pourcentage au-dessus des bons du Trésor américain pour se financer sur les marchés, ce qui leur rend pratiquement impossible l'accès aux fonds.

Le PNUD affirme que les pays riches doivent agir, car « ils ont les ressources pour mettre fin à une crise de la dette […] qui s'est rapidement détériorée en partie à cause de leurs propres politiques intérieures » qui ont déclenché la hausse des taux d'intérêt et qui ont poussé de nombreux investisseurs à fuir les économies en développement.

Selon Achim Steiner Administrateur du PNUD « alléger la dette de ces États n'impliquerait qu'un petit effort pour les pays riches alors que le coût de l'inaction est brutal pour les plus pauvres du monde […] Nous ne pouvons pas nous permettre de répéter l'erreur d'aider trop peu trop tard dans la gestion du fardeau de la dette des économies en développement » a-t-il insisté.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n