iciHaïti - RD : 96,722 haïtiens rapatriés au pays depuis le début de l’année

iciHaïti - Justice : 3 cadres du Ministère arrêtés et incarcérés

iciHaïti - Rapatriements : Marche contre la maltraitance et le racisme des dominicains

iciHaïti - Sécurité : Une tentative de kidnapping déjouée par la Police

iciHaïti - Justice : Un présumé ravisseur de 23 ans arrêté


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #53

Haïti - FLASH : Massacre à Sources Matelas, au moins 12 citoyens tués, plusieurs maisons incendiées (Vidéo)

Haïti - Sécurité : Importants changements stratégiques en cours au sein de la PNH

Haïti - FLASH : La TNH n’a plus le droit de diffuser pour le moment le Mondial Qatar 2022


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Plus de 22,000 munitions interceptées en RD, deux trafiquantes haïtiennes arrêtées
09/11/2022 08:35:21

Haïti - FLASH : Plus de 22,000 munitions interceptées en RD, deux trafiquantes haïtiennes arrêtées
Mardi 8 novembre 2022, des militaires du Corps spécialisé de la sécurité des frontières terrestres (CESFRONT) affectés à la base d'opérations frontalières du colonel Elías Piña, ont arrêté deux femmes de nationalité haïtienne accompagnéees d’une fillette d’environs 2 ans à bord d'une jeep Lexus blanche lors d’un contrôle au poste frontière d'El Carrizal.

Lors de la fouille du véhicule, les militaires ont découvert une cargaison de munitions clandestines que les deux femmes avaient l’intention de faire entrer illégalement en Haïti. La cargaison comprenait 22,160 munitions dont 12,000 balle de calibre 7,62 mm et 10,160 de calibre 5,56 mm. De plus, 5 téléphones ont été saisies

L'une des femmes arrêté a été identifiée comme Milien Mildrene Manessa, l'épouse d'Yvanosky Joachim, vice-délégué de l’arrondissement de Belladère. L’autre femmes a été identifiée comme Fara Josef.

Les femmes et le mineur ainsi que le véhicule et les munitions saisies ont été emmenés à la base d'opérations d’Elías Piña pour les suites légales correspondantes…

Le ressortissant haïtien Yvanosky Joachim, dont le passeport a été retrouvé dans le véhicule, vit avec ses proches depuis plusieurs mois en République Dominicaine en raison de l’insécurité en Haïti. Interrogé par les médias sur cette affaire de trafic de munitions il a affirmé qu’il ignorait tout de ce qui sétait passé…



SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Agrippa
Posté le 09/11/2022 15:49:01
Transporter 22000 munitions dans sa voiture et ne pas le savoir ? Come on! Il faudrait être bête pour croire à ça.
Rey
Posté le 09/11/2022 09:18:26
Les deux femmes haitiennes sont ignorantes mais innocentes, je pense qu'elles n'étaient pas au courent de ces cartouches dans la voiture et doivent coopérer avec l'État Dominicain...
Pipo
Posté le 09/11/2022 09:00:17
Lexus blanche, femme d'un vice délégué, et ceux la clament leur amour pour le pays. Ils pensent qu'ils sont des victimes ne réalisant pas qu'ils sont au pouvoir. Leurs nom ne figurent pas sur la liste bidon qui circule sur les sites, et non plus sur la liste de Washington. Notre Nation a perdue sa boussole.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n