iciHaïti - Politique : Nouveau Ministre des Travaux Publics. (Discours, vidéo)

iciHaïti - Environnement : Importamte réunion du CPT sur la réponse à la saison des ouragans

iciHaïti - Agriculture : Urgence de reprendre les exportations de mangues vers les USA

iciHaïti - PNH : Offrande florale aux policiers tués en devoir (Vidéo)

iciHaïti - FLASH : 511 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Installation: Un Ministre de la Santé Publique de 38 ans

Haïti - Installation : Ministre de la Défense (Vidéo discours)

Haïti - Diplomatie : Vers une ère nouvelle dans la diplomatie haïtienne

Haïti - FLASH : «Barbecue» annonce la terreur dans la commune de Delmas (vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Précisions sur le retrait des effectifs de la Minustah
17/09/2011 14:43:26

Haïti - Sécurité : Précisions sur le retrait des effectifs de la Minustah
Vendredi dernier au Conseil de Sécurité des Nations Unies le Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Haïti et chef de la Minustah, M. Mariano Fernández a rappelé la recommandation du Secrétaire général au Conseil de sécurité d’envisager de réduire de 1,600 personnes les effectifs militaires autorisés pour la Minustah en retirant deux bataillons d’infanterie des zones à risque minimum, et en remaniant d’autres unités militaires sans compromettre les moyens primordiaux.

Le Secrétaire Général recommande de même, de réduire d’environ 1,150 agents de police constituée les effectifs de police autorisés pour la Minustah. Ceci devrait porter les effectifs militaires à 7,500 éléments, et ceux des fonctionnaires de police à 2,300. Soit le niveau de l’effectif avant le séisme de janvier 2010.

« Pour renforcer la capacité de ses institutions, garantes de l’État de droit et de la sécurité, Haïti aura besoin de l’appui constant de la Minustah et des donateurs internationaux. L’engagement de la Communauté Internationale et l’investissement accru dans le développement, notamment par l’augmentation des ressources seront aussi d’une grande importance pour que toute réduction future de la Minustah ne crée pas un vide », a indiqué M. Fernández.

Le Représentant Spécial a admis que « la situation dans le pays demeurait fragile et que des reculs pourraient provoquer une nouvelle crise [...] Haïti et la Minustah se trouvent à une croisée des chemins » estimant en conclusion que la communauté internationale pouvait être fière de la solidarité dont elle a fait preuve avec le pays, M. Fernández a mis l’accent sur l’indispensable appui à Haïti du Conseil de sécurité et de la communauté internationale dans son ensemble.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3820-haiti-politique-ban-ki-moon-declare-le-temps-d-un-retrait-progressif-est-venu.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


franco
Posté le 18/09/2011 07:54:32
@Maksim, @marie et @CJ -- Dites moi en quoi cela dérange politiquement socialement et économiquement la présence militaire en Haiti? S'il faut que la Minustah parte, elle doit partir. S'il lui faut partir, pour permettre la realisation d'un nouveau coup d'État en Haiti, franchement je serai contre votre position. En 2004, une milice a été créée en Haiti [hors sujet] les richesses d'Haiti etaient tombées aux mains des elements de cite Soleil, Bel air, Delmas 2, Raboto, Gran Ravin, Ti Bwa, Martissant. Les proprietaires de restaurant et de commerce du Bicentenaire, du centre commercial de Port au Prince ont enregistre des déficits énormes. [hors sujet] Voulez retourner à ces tristes moments ?
Maksim Grakis
Posté le 18/09/2011 00:39:44
Mer. Fernandez vient confirmer ce que nous disons toujours savoir que la Minustah est une force au service de l'occupation de notre pays, que tout retrait ne peut être que cosmétique et que les troupes resteront en Haïti jusqu'à ce qu'elles en soient chassées. La majorité de la population veut et demande le départ de la MINUSTAH. [hors sujet] Si la minorité au pouvoir et ceux qui profitent de la présence de forces étrangères sur notre territoire s'entendent pour que le statu quo reste inchangé, le peuple haïtien dans sa majorité est fatigué de cette occupation que rien ne justifie et qui est en violation du droit international puisque le droit d'ingérence n'est pas inclus dans la charte des Nations Unies et par conséquent demande le départ de l'occupant et la fin de l'occupation.
marie
Posté le 17/09/2011 20:24:04
Ils prennent la décision de rester c'est juste pour provoquer plus de trouble, ce qui justiefiera leur présence. Ces pongongons ne s'en iront pas [modération] croyez moi!
CJ
Posté le 17/09/2011 14:58:20
On ne veut pas de présence militaires étrangers sur notre sol d’Haïti! Sérieusement, je ne sais pas combien de fois le peuple haïtien doit répéter cette phrase, pour que M. Mariano Fernández puisse comprendre notre point de vue.. S'il va falloir vous dire ça en espagnol, il y'aura pas de souci « no queremos a militares estrangeros en nuestro país Haití...»
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n