iciHaïti - FLASH : Nouvelles dates de rendez-vous (Visa pour le Brésil)

iciHaïti - CEP : Précisions pour rétablir la vérité et éviter la désinformation

iciHaïti - Nécrologie : Hommage à Serge Ducoste, de la Ministre des sports

iciHaïti - Conseil de l’Université : Une femme comme représentante au CEP

iciHaïti - Environnement : Suivi de la construction du quai à la Baie-des Moustiques


+ de nouvelles


Haïti - USA : Le Gouvernement américain annonce 60 millions de dollars d’aide humanitaire pour Haïti

Haïti - Sécurité : L’Ambassadrice américaine annonce une augmentation importante du nombre de véhicules blindés

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : Des présumés cas d’Anthrax en Haïti, déclenchent l’alerte sanitaire chez nos voisins dominicains

Haïti - Économie : Réouverture du bureau de développement commercial de la Chine en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le RNDDH accuse des policiers d’utiliser les blindés comme service de taxi sécurisé
29/12/2022 09:33:56

Haïti - FLASH : Le RNDDH accuse des policiers d’utiliser les blindés comme service de taxi sécurisé
Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), affirme que des policiers opérant dans la commune de la Croix-des-Bouquets, utilise des véhicules blindés de la Police Nationale d’Haïti comme service de transport sécurisé, dont les tarifs varient de 20 à 500 dollars américains en fonction du statut du passager ou du plus offrant.

Toujours selon le RNDDH, en plus d’un service de taxi blindé, des policiers offriraient un service de protection payante citant en exemple « […] Un camion qui transporte des légumes, paie entre 2 ,500 et 5,000 gourdes ; la somme varie entre 700 et 1,000 dollars américains s’il s’agit de protéger des containers en provenance de la République Dominicaine et un montant pouvant aller jusqu’à 10,000 Gourdes est exigé pour faire traverser des camionnettes venant de Malpasse durant les jours de marché […] »

Mercredi 28 décembre, Frantz Elbé, le Directeur Général a.i de la Police Nationale d’Haïti a réagit en conférence de presse qualifiant ses allégations de « rumeurs » laissant croire que des policiers mettent des équipements et matériels de l’institution au service de quelques particuliers au détriment de la devise de la PNH consistant à protéger et servir la Population

Il a indiqué que le Haut commandement avait été touché par ce dossier et exhorté les policier à faire preuve de professionnalisme et du strict respect des règles d’éthique et de déontologie dans l’exercice de leurs fonctions concluant « L’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti, (la Police des polices), a déjà ouvert une enquête sur cette affaire afin de déterminer le degré d'implication réelle des policiers par rapport à ces allégations. »

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme-de-Jacmel
Posté le 30/12/2022 04:06:46
Même avec le matériel militaire et policier ils ne savent pas quoi faire, attention à ne pas le revendre au voisin comme ils l'ont fait après avoir éliminé l'armée au profit des gangs. [hors sujet]
Agrippa
Posté le 29/12/2022 16:15:42
Si ces affirmations du RNDDH s'avèrent fondées, alors c'est extrêmement grave. Ces personnes qui représentent la loi dépassent de loin leurs limites et devront faire face à la justice. Par contre si c'est une fausse accusation, il faudra que le RNDDH rende des comptes à la justice. C'est sûr qu'il n'y a jamais de fumée sans feu.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n