iciHaïti - FAES : Don d’une génératrice de 375 KVa à l’Hôpital La Paix

iciHaïti - Insécurité : Le terminal Pétrolier de Varreux bloqué

iciHaïti - Politique : Avancée considérable au cours de ce mois d’avril

iciHaïti - Projet Biodiversité Sud : Deux accords ont été signés

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats partiel 9ème journée


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - ONU : Intervention sur Haïti de l’Ambassadeur américain Robert Wood

Haïti - Conseil de Sécurité : Exposé périodique sur la situation en Haïti

Haïti - FLASH : La Faculté de Médecine et de Pharmacie vandalisées et pillées

Haïti - FLASH : La Première dame du Kenya s’est entretenue avec «Barbecue»


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Violents affrontements entre gang au moins 60 morts et plus de 50 enlèvements en 8 jours
07/03/2023 08:40:59

Haïti - FLASH : Violents affrontements entre gang au moins 60 morts et plus de 50 enlèvements en 8 jours
Depuis le 24 février 2023 les affrontements armés entre la coalition de gang «G9 an Fanmi e Alye» (G9) dirigé par Jimmy Chérisier alias « Barbecue » et la coalition GPèp dirigé par le Chef Gabriel Jean Pierre, alias « Ti Gabriel » pour des questions de territoires, contrôlent désormais des quartier aisés de Port-au-Prince qui étaient jusqu’à présent relativement épargné.

Selon Marie Rosy Auguste Ducéna, Responsable de programmes au Réseau National de Défense des Droits Humains (NDDH) « […] Aujourd'hui, la capitale est à 100% contrôlée par les gangs armés. »

Les quartier Bel Air, Sans Fil, Solino, Delmas 24, Nazon entre autres, vivent au rythme de la violence dans un état de panique permanent sur fond de tirs intenses d’armes automatiques.

Du 24 février au 4 mars ont dénombre plus de 60 morts (bilan partiel) dont plusieurs innocents citoyens tués par des balles perdues et plus de 50 enlèvements. Les personnes forcés de fuir les zones de guérillas urbaines se compte par milliers selon le RNDDH.

Selon Pierre Espérance, Directeur exécutif du RNDDH, il n'y a toujours pas de données sur les violences enregistrées dans le quartier de Solino, une zone jusqu'ici pacifique que le G9 veut conquérir.

Lundi 6 mars 2023, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, en rapport avec la détérioration du climat sécuritaire du pays, informe qu’il a demandé à la Police de prendre toutes les mesures pour protéger la vie et les biens des citoyens comme l'exige la loi.

Le MInistèfre demande à la Police d'intensifier les opérations qu'elle mène depuis plusieurs mois contre les bandits, ravisseurs, tueurs qui sèment le deuil et la terreur au sein de la population.

Enfin le Ministère demande à la population de coopérer sans hésitation avec la Police en leur fournissant des informations adéquates sur les bandits et en veillant les uns sur les autres.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Willou
Posté le 07/03/2023 16:31:43
Cette situation est le résultat de nos choix politiques. Les gangs armés sont devenus politiquement légal. C’est la voir la plus sûr pour gagner les élections.
pipo
Posté le 07/03/2023 09:05:56
Je viens d'apprendre que les gangs ont une liste d'attente pour les jeunes qui veulent intégrer leurs rangs. Merci Preval pour les bases que vous avez crée. Maintenant ces gangs sont entièrement independents.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n