iciHaïti - Nécrologie : Décès du linguiste, enseignant et écrivain Pierre Michel Chéry

iciHaïti - Fête des Mères : Message de la Directrice Générale de l’ONA

iciHaïti - Mirebalais : Fin du 3e Colloque Scientifique de l'Université Publique du Centre

iciHaïti - 3 missionnaires tués : Note de sympathie du CPT

iciHaïti - Insécurité : La violence continue d’affecter le secteur de la santé


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Fête des mères : Message de Lesly Condé

Haïti - Éducation : Validation technique des programmes remaniés du secondaire

Haïti - Sécurité : L’OPC exige des changements au niveau du haut commandement de la PNH

Haïti - FLASH CNS D1 playoffs : Le Real Hope FA remporte le trophée (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : La Loi permet aux citoyens de se défendre rappelle le Ministère de la Justice
07/03/2023 09:42:54

Haïti - Insécurité : La Loi permet aux citoyens de se défendre rappelle le Ministère de la Justice
Des personnalités et des organisations de plus en plus nombreuses plaident pour que la population assurent elle-même sa sécurité, devant l’impuissance des forces de police à la protéger, mettant en avant la légitime défense face aux gangs armés…

Le Père Gardy Maisonneuve, Directeur du Centre Carl L’évêque, demande même aux citoyens d’organiser la défense de leur domicile, convaincu que cette stratégie stoppera l’offensive des bandits, plaidant pour mobilisation élargie impliquant toute la population d’un quartier.

De son côté le Ministère de la Justice qui entend ces appels, sans explicitement soutenir une justice populaire, rappelle à tous que dans les cas où des individus armés entrent chez eux avec violence n[…] la loi leur permet de se défendre comme le précisent les articles 272 à 274 du Code Pénal haïtien.

Art. 272.- Il n'y a ni crime, ni délit, lorsque l'homicide, les blessures et les coups étaient ordonnés par la loi et commandés par l'autorité légitime.

Art. 274.- Sont compris dans les cas de nécessité actuelle de défense, les deux cas suivants :

1) Si l'homicide a été commis, si les blessures ont été faites, ou si les coups ont été portés en repoussant pendant la nuit, l'escalade, ou l'effraction des clôtures, murs ou entrée d'une maison ou d'un appartement habités, ou de leurs dépendances ;

2) Si le fait a eu lieu en se défendant contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence. »

Par ailleurs, le Ministère rappelle également que chaque citoyen qui collabore avec des gangs, les aide par quelque moyens à commettre des actes criminels, sera punie selon l'article 45 du Code pénal haïtien.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Agrippa
Posté le 07/03/2023 14:05:49
Dans ce cas, ça s'appellerait suicide collectif, et non légitime défense. Que peut faire un groupe de citoyens armées de machettes, de pierres et de bâtons contre des individus armées de puissantes armes de guerre qui peuvent atteindre leurs cibles de très loin? C'est à la Police et "SURTOUT" à l'armée que revient cette tâche. On devrait se rappeler que ces malfrats ont la réputation de revenir sur les lieux pour venger leurs complices. Donc les personnes qui donnent ces conseils ne savent pas ce qu'elles disent.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n