iciHaïti - Cap-Haïtien : Réhabilitation de la route au Carrefour Aéroport International

iciHaïti - CONCACAF : Championnat féminin U-15

iciHaïti - USA : L’ADIH demande l’appui du CPT pour le renouvellement de la loi HOPE

iciHaïti - ONU : Le mandat du BINUH proroger d’un an à l’unanimité

iciHaïti - USA : Restrictions en matière de visas pour les dirigeants d’entreprises de voyage


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Diaspora : 18ème édition du Festival Haïti en Folie

Haïti - Diplomatie : Message du Mexique pour les 95 ans des relations diplomatiques avec Haïti

Haïti - Prépa. U-20 Mondial 2025 : Les 3 onze de départ des 3 match amicaux remportés par nos Grenadiers

Haïti - Assassinat du Président Moïse : La Colombie voudrait rapatrier les 18 colombiens emprisonner en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : L’ONU avertit que les gangs sont en train de prendre le contrôle d'Haïti (Vidéos)
16/03/2023 07:25:54

Haïti - FLASH : L’ONU avertit que les gangs sont en train de prendre le contrôle d'Haïti (Vidéos)
Mercredi 15 mars 2023 à Washington D.C. au siège de l'Organisation des États Américains (OEA) se tenait une réunion du Groupe de travail sur Haïti en présence des États membres et Observateurs permanents de l’OEA pour analyser le type d'assistance nécessaire afin qu'Haïti puisse organiser des élections générales…

Toutes les interventions ont insisté sur l'urgence d'obtenir une force multinationale spécialisée en appui à la Police Nationale d'Haïti (PNH) pour lutter contre le phénomène grandissant de l'insécurité qui constitue une menace pour le pays et pour la région. Le rétablissement de la sécurité a été présenté comme principal pré-requis à l'aide humanitaire et à l'organisation des élections.

La deuxième partie de réunion (à huis clos), s’est déroulée en sous-groupes sur les thèmes de la sécurité, de l'aide humanitaire et de l'organisation des élections.



Helen La Lime, l’envoyé spécial de l’ONU et cheffe du Bureau Intégré des Nations Unies en Haïti a rejoint de manière inattendue la réunion du Groupe de travail sur Haïti et a averti que les gangs en Haïti étaient en train de prendre le contrôle du pays, et que la formation continue et les ressources que la communauté internationale fournissait à la PNH ne suffisaient pas pour lutter contre des gangs lourdement armé et de plus en plus violents. Elle a affirmé qu'il était temps d'envisager de nouveaux partenariats et appelé une fois de plus au déploiement d'une force étrangère spécialisée « Nous ne faisons pas le travail […] Nous devons nous mettre au travail pour reconstruire ce pays » concluant avant le huis clos « Rien ne bougera à moins que la situation sur le terrain ne change […] sans plus d'assistance en matière de sécurité, ils n'y arriveront pas. »

De puissants gangs ont infiltré des communautés autrefois pacifiques dans la capitale haïtienne et au-delà, les experts estiment qu'ils contrôlent désormais près de 60 % de Port-au-Prince.

Jean Victor Généus Ministre haïtien des Affaires Étrangères dans une intervention virtuelle a affirmé que la priorité principale du Gouvernement était le retour sans délai à un environnement sécuritaire pour libérer le pays.

« Il est urgent que l'OEA… comprenne que la détérioration de la situation sécuritaire sur le terrain a atteint son apogée et que des gangs armés circulent désormais dans le pays sans entraves […] Haïti n'a pas les moyens de résoudre cette crise seul. […] Le problème de sécurité d'Haïti constitue une menace pour toute la région. »

Intervention du Chancelier Généus (vidéo) :


Lors de son intervention (en virtuelle) Mme Mirlande Manigat, Présidente du Haut Conseil de la Transition (HCT), a sollicité l’appui de l’OEA qui, dit-elle, a le devoir d’assister Haïti face à la menace de péril iimminent et de dégradation de l’environnement sécuritaire, socio-économique et politique.

Intervention virtuelle de Mme Mirlande Manigat (Vidéo) :


SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Hermut
Posté le 16/03/2023 08:24:56
L'international est assez complice et ils savent très bien quoi faire : Donner de vrais chars de troupe, arrêter d'être en confiance avec les bandits, Respecter les FADH et arrêter de tromper les haïtiens. Vous êtes également tout à fait coupable que ceux qui détruisent le pays en utilisant ce gouvernement sans loi, sans morale et peu fréquentable de la société.
Homme-de-Jacmel
Posté le 16/03/2023 08:16:04
C'est très embarrassant de voir que notre pays est l'un des rares qui reste sur la planète qui ne passe pas de l'adolescence à la jeunesse et loin de devenir de jeunes adultes. Au niveau de l'adulte mature, nous devons remonter à l'époque des années 80 à cette époque où nous avions le respect et la peur des étrangers... Les dirigeants actuels sont irresponsables, éhontés, incompétents, mendiants et totalement corrompus. Des gens immoraux, qui ne savent pas ce qu'ils font, ce n'est pas cette éminente femme qui a dit que le référendum et la nouvelle constitution, la fin du mandat du défunt président, sont anticonstitutionnels, du n'importe quoi. Jacques Dutronc s'est inspiré des "enfants politiques" de notre pays, lorsqu'il a composé sa célèbre chanson l'opportuniste change toujours sa veste du bon côté bien qu'elle ne demande pas d'occupation, nous devons être d'accord avec cela. Ils ne savent rien faire d'autre que demander d'envahir le pays. S'il vous plait venez nous occuper, on adore ça...Hélas!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n