Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Patrimoine : Le Gingerbread un type d’architecture haïtienne

iciHaïti - France : Découvrez le Fonds Haïtien pour la Biodiversité

iciHaïti - Nécrologie : Décès du grand historien Marcel B. Auguste

iciHaïti - Taïwan : Don de matériels adaptés pour les personnes vivant avec un handicap

iciHaïti - Mirebalais : Renforts policiers à «Terre-Rouge» et «Fonds-Cheval» (vidéo)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Humanitaire : L’ONU lance un appel de 674 millions US, pour venir en aide à 3,6 millions de personnes en Haïti

Haïti - Politique : Le Président Abinader promet de livrer le mur frontalier avec Haïti dans les prochaine semaines

Haïti - FLASH éliminatoires Mondial 2025 : Nos Grenadiers qualifiés pour la phase finale qualificative (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : J. M. Viliena, ex-maire des Irois, accusé aux USA, de meurtre, de torture et de violence politique
20/03/2023 09:01:36

Haïti - FLASH : J. M. Viliena, ex-maire des Irois, accusé aux USA, de meurtre, de torture et de violence politique
Jean Morose Viliena, résident permanent légal aux États-Unis vivant à Malden (Massachusetts) et ancien maire des Irois en Haïti (Dépt. Grand’Anse) 2006-2010 (nommé par Martelly) fait l’objet d’un procès qui s’est ouvert le 13 mars dernier, devant le tribunal fédéral de Boston.

La poursuite intentée contre Viliena, par 3 citoyens haïtiens vivant aux États-Unis David Boniface, le fils représentant son défunt père Nissage Martyr et Juders Yseme, comprend des allégations de torture, de meurtre extrajudiciaire, de tentative de meurtre extrajudiciaire et d'incendie criminel dans la ville des Irois. Ils affirment qu’eux-mêmes ou leurs proches ont été violemment persécutés par Viliena et ses alliés politiques.

Cette poursuite s’inscrit dans le cadre de la « Torture Victim Protection Act de 1991 », une loi américaine qui permet d'intenter des poursuites civiles aux États-Unis contre des responsables étrangers présumés avoir commis des actes de torture ou des exécutions extrajudiciaires si toutes les voies légales dans leur pays d'origine ont été épuisées.

Rappelons selon le dossier que les plaignants ont déposé, plusieurs plaintes pénales et civiles contre Jean Morose Viliena ont été déposées devant les tribunaux en Haïti et ils tenté en vain pendant près de 10 ans d’obtenir justice et que l’accusé soit reconnu responsable de ses actes, mais il a finalement été libéré et n'a jamais été jugé. Me Daniel McLaughlin, un avocat des plaignants a déclaré « Il est presque impossible de demander des comptes [en Haïti] pour des actes de violence politique commis par des individus bien connectés […] le niveau d'impunité règne dans tout Haïti. »

Les plaigants accusent Viliena partisants de l'ancien Président Michel Martelly, aidé par une milice armée, d’avoir tué le frère d'un homme qui a accusé Viliena d’abus de pouvoir, et tenté d'en tuer deux autres lors d'un raid sur une station de radio communautaire et incendié 36 maisons de ses opposants politiques comme indiqué au procès.

Dans les documents déposés devant le tribunal avant le procès, Viliena a nié les allégations et a demandé au juge de statuer en sa faveur sur le manque de preuves. La juge Allison Burroughs a rejeté la requête en jugement sommaire de Viliena, citant « la faiblesse, la politisation et la corruption du système judiciaire haïtien » et le risque de représailles pour les plaignants s'ils poursuivent des recours juridiques en Haïti.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n