iciHaïti - Boat People : 86 haïtiens intercepté au large de Providenciales

iciHaïti - ALERTE : Tentatives d'escroqueries liées à des bourses d’études en France

iciHaïti - Cap-Haïtien : Une maison s’effondre au moins 2 victimes

iciHaïti - Social : Amélioration sanitaire dans les prisons haïtiennes

iciHaïti - Tennis : Naomi Osaka abandonne sa nationalité américaine


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : 34 policiers tués en 9 mois, une hausse de plus de 200%

Haïti - Politique : Helen La Lime nommée à la tête la nouvelle Mission spéciale de l’ONU en Haïti

Haïti - Politique : Pus de 200 organisations de plus de 20 pays soutiennent la lutte en Haïti

Haïti - Social : Timide reprise des activités après 3 jours de mobilisation


+ de nouvelles



Haïti - Humanitaire : La crise humanitaire en Haïti n’est pas terminée
30/09/2011 15:26:49

Haïti - Humanitaire : La crise humanitaire en Haïti n’est pas terminée
La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires des Nations Unies, Valérie Amos, est arrivée mercredi en Haïti pour 48 heures, afin d’évaluer la situation humanitaire et la réponse actuelle au séisme de janvier 2010.

Mercredi, Mme Amos a rencontré le Président haïtien Michel Martelly a qui elle dit qu’il était crucial de ne pas oublier les centaines de milliers de personnes vulnérables vivant encore dans les camps et qui dépendent d’une aide humanitaire vitale pour survivre. Elle a également rencontré Nigel Fisher, le Coordonnateur de l’action humanitaire des Nations Unies en Haïti et de hauts représentants des agences des Nations Unies et des ONG internationales. Ils ont insisté sur le besoin essentiel de s’attaquer aux défis structurels du pays, afin de permettre la transition de la phase humanitaire à celle du relèvement durable.

Hier Jeudi, dernier jour de sa visite, la Secrétaire générale a rencontré Mariano Fernández, le Chef de la mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah). Au cours de la journée elle a visité le camp Accra ainsi qu’un nouveau centre d’assainissement à Morne Cabri, financé par le Fonds Central d’Intervention.

«... le but principal de ma visite était de faire une évaluation des besoins humanitaires qui sont toujours présent sur le terrain [...] Près de 600,000 personnes vivent toujours dans des camps de déplacés et de nombreuses personnes déplacées sont en train de vivre une situation d'éviction et vont être forcés de quitter les camps [...] Je viens de visiter le camp Accra où il y a 25,000 personnes et j’ai vu les situations difficiles qu'ils sont en train de vivre. Ces gens peuvent rester dans le camp Accra grâce à une médiation qui a été faite avec le propriétaire du terrain, mais ils voudraient quitter ce camp avec leur famille car la situation n'est pas bonne.

Nous faisons un travail pro-actif avec le gouvernement pour nous assurer que les gens qui sont dans ces camps ont l'opportunité de les quitter, mais d'une manière digne avec leur famille. Je suis très contente de voir que le Président Martelly a dit avec beaucoup de force, qu'il n'est pas d'accord avec les évictions forcées.

Dans le camp Accra beaucoup de gens m'ont dit que la situation était en train de se détériorer, spécialement pour l'eau potable et l’assainissement en raison du départ d’ONG parce qu’elles n’avaient plus d'argent [...] Les femmes m'ont expliqué qu'elles ont beaucoup de problèmes avec la sécurité et aussi avec la violence qui continue à se manifester dans le camp.

J'ai aussi visité une usine pour le traitement des excréments et des eaux usées à Morne Cabri et c'est la seule installation de ce type qui existe en Haïti. Nous avons besoin de ce type de facilité, si nous voulons gagner le combat contre le choléra. L’absence de ce type d'installation [...] va nous empêcher d'éradiquer totalement cette épidémie.

Il est clair qu'il y a toujours des besoin en Haïti en terme d'eau potable, d’assainissement, d’alimentation [...] la crise humanitaire en Haïti n’est pas terminée. Bien que des efforts importants soient en cours pour mettre le pays sur la voie du relèvement, les besoins humanitaires restent importants et il est nécessaire d’y répondre [...] Nous avons vu beaucoup de générosité envers Haïti ces deux dernières années... »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n