Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Hommage : 100e anniversaire de naissance de la peintre Luce Turnier

iciHaïti - AVIS : Un médicament contrefait circule en Haïti

iciHaïti - Éducation : Lutte contre les violences en milieu scolaire

iciHaïti - Diaspora : L’Ambassade d’Haïti à Ottawa a lancé son premier club de lecture

iciHaïti - Alerte Sanitaire : Médicament contrefait


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : L’OMS aux côtés du Ministère de la Santé Publique

Haïti - Justice : Le juge Al Duniel Dimanche, rappelé à l’ordre par le CSPJ

Haïti - Crise : Situation en Haïti (février 2024)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Dernières prévisions sur la sécurité alimentaire
01/10/2011 13:07:20

Haïti - Agriculture : Dernières prévisions sur la sécurité alimentaire
Après avoir subi une période de sécheresse qui s’est prolongée jusqu’en mai, la plupart des régions du pays ont reçu en juin des précipitations qui ont favorisé le démarrage de la campagne de printemps. Des récoltes sont en cours depuis juillet dans les régions du Sud où la campagne a commencé à temps. Cependant, ces récoltes devront se prolonger jusqu’à la fin du mois d’octobre et au‐delà dans le reste du pays à cause du décalage de la campagne. Actuellement, les pluies sont très favorables aux cultures des haricots semés en août dans les montagnes humides. Ces récoltes en cours, ainsi que celles prévues pour octobre et novembre, augmenteront la disponibilité alimentaire à travers le pays et contribueront à améliorer la consommation alimentaire des ménages entre octobre et décembre.

Toutefois, il faut souligner que la production sera légèrement inférieure en équivalent‐céréales par rapport à une année normale selon une évaluation des récoltes conduite par la CNSA. La mauvaise répartition des pluies entrainant un excédent ou un déficit hydrique à des moments critiques du développement des cultures en est la cause. Par exemple, dans de nombreuses communes dans les départements du Nord, du Plateau Central, du Sud ou de l’Artibonite, un excès d’humidité a provoqué la baisse de production des haricots. Il y a aussi le fait que de nombreux agriculteurs ont réduit la surface emblavée à cause de l’arrivée tardive de la saison pluvieuse ou du manque d’intrants agricoles. Avec la transition politique, les engrais sont très peu disponibles sur le marché provoquant une augmentation du prix de plus de 100 %.

Les riziculteurs dans l’Artibonite, le Sud, le Nord et le Nord‐est n’ont pas pu adéquatement fertiliser leurs parcelles de riz. Si cette baisse n’est pas compensée par l’importation, elle contribuera à maintenir le nombre de personnes en insécurité alimentaire à un niveau plus élevé que les années antérieures. L’évaluation de la production agricole effectuée par la CNSA estime les besoins d’importations à 910 000 tonnes en équivalent‐céréales entre juillet 2011 et juin 2012.

Avec le début des récoltes, les prix des produits alimentaires locaux tendent à baisser. Cependant, ils demeurent pour la plupart supérieurs à leur niveau de 2010 à la même époque. Au début de septembre, le riz importé amorce une certaine tendance à la baisse. Toutefois, les routes sont susceptibles d’être détériorées par les pluies de septembre et d’octobre diminuant le volume des échanges et entrainant une augmentation sensible des prix comme c’est souvent le cas en cette période.

HAÏTI Mise à jour des perspectives de la sécurité alimentaire Septembre 2011 :

Zone métropolitaine de Port‐au‐Prince (bidonvilles et campements) :
Le nombre de personnes vivant sous les tentes après le séisme du 12 janvier 2010 se situe aux environs de 600,000 selon les données de l’Organisation Mondiale pour la Migration. La majorité d’entre elles semblent devoir y rester même au delà du deuxième anniversaire du séisme. Avec l’incertitude dans la mise en place d’un nouveau gouvernement, la zone métropolitaine est le théâtre de manifestations de différents groupes revendiquant leur droit. Ces manifestations bien souvent dégénèrent et entrainent la perte de jours de travail et la baisse du revenu des pauvres.

Nord‐Ouest :
La région du Nord Ouest, particulièrement les communes de Baie de Henne, Bombardopolis et Mole Saint Nicolas, caractérisée par une forte dégradation de l’environnement, était frappée par la sécheresse au cours des deux dernières années provoquant une faible production agricole. Les pluies de juin ont favorisé la mise sous culture des terres. La récolte quoique en retard sera assez bonne. Entre octobre et décembre, la situation s’améliorera.

Nord :
La sécheresse a retardé les semis du printemps. Les récoltes de la campagne de printemps se feront entre septembre et octobre. La Victoire, Ranquitte et Pignon sont les plus affectées. La production du charbon et la migration vers la République Dominicaine constituent les principales stratégies utilisées par les plus démunis. Une amélioration de la situation alimentaire est à espérer entre octobre et décembre, période pendant laquelle les pauvres passeront de l’état de crise à la précarité.

Sud‐Est :
La situation s’est améliorée à Côtes de Fer avec l’achat du maïs en provenance d’Aquin dont le prix est plus bas, soit environ 20 gourdes la marmite de 6 livres. Le maïs semé dans les plaines de Côtes de Fer sera récolté en octobre. L’exécution de quelques activités de Cash for Works facilitent l’accès des plus démunis aux aliments. Par contre, à Belle‐Anse, les haricots sont perdus et la production du maïs dans la plaine de Mapou restera faible. Entre octobre et décembre, dû aux fruits, aux céréales et autres cultures qui seront récoltés, la situation des ménages pauvres pourrait s’améliorer dans la plupart des communes Cependant Belle‐Anse et Grand‐Gosier resteront en crise.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3683-haiti-agriculture-le-point-sur-la-securite-alimentaire-jusqu-en-decembre-2011.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n