iciHaïti - RD : La question des mineurs haïtiens illégaux dans les rues de Santiago

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Première victoire du Tempête FC (calendrier 9ème journée)

iciHaïti - Journée Nationale de la Diaspora : Message de la Ministre du MHAVE

iciHaïti - PNCS : Tournée de suivi et d’évaluation des cantines scolaires

iciHaïti - FLASH : Cuba lance une opération d’évacuation de ses citoyens bloqués en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : BRH lance une revue d'éducation financière

Haïti - Arts : Deux artistes peintres haïtiens exposés à la Biennale de Venise 2024

Haïti - Rep. Dominicaine : Entre 500 et 800 millions de dollars dépensés par an pour les parturientes haïtiennes

Haïti - Politique : La Congressiste Yvette Clarke plaide pour Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Des cellules de garde à vue, transformées en enfer (Rapport)
02/06/2023 09:59:48

Haïti - Justice : Des cellules de garde à vue, transformées en enfer (Rapport)
Dans le cadre de ses activités de monitoring des celulles de rétention (garde à vue) du Département de l’Ouest, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) a constaté que de de nombreux commissariats et sous-commissariats font face à une surpopulation dans leurs cellules de rétention qui sont transformées progressivement en prison sans être prévu pour cet usage…

Au cours du mois de mai 2023, le le Réseau National de Défense des Droits Humains a visité 10 postes de police : les commissariats de Pétion-ville, Port-au-Prince, Delmas 33, Tabarre, Pointe-à-Raquette et Anse-à-galets ; les sous-commissariats de Cazeau, Delmas 3 et Carrefour Cesselesse (Lilavois 48) ainsi que le poste de police de Gérald Bataille

En date du 23 mai 2023, le Commissariat de Port-au-Prince affichait, un effectif de 92 personnes (38 femmes et 54 hommes gardés dans deux petites cellules ayant chacune une capacité maximale de 10 personnes, sans tenir compte des normes internationales en matière de privation de liberté, qui exigent un minimum de 2.25m2 de surface au sol par personne.

Ces cellules sont exiguës, sales et dégagent des odeurs nauséabonde, elles n'ont pas été construites ou aménagées en vue de garder des personnes, sur une longue période….

Certains détenus sont gardés au commissariat depuis plusieurs mois, voire plus d’une année sur ordre du Parquet après avoir été auditionnés… D’autres y sont maintenus sur ordre de la Section Départementale de la Police Judiciaire…

Téléchargez le rapport du RNDDH - PDF en Français) : https://www.haitilibre.com/docs/3-CP-Commissariat.SousCommissariat.Ouest-01Juin2023-FR.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n