Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - RD : «Il est urgent que la communauté internationale aide Haïti»

iciHaïti - Le saviez-vous ? : Habitation coloniale

iciHaïti - Hebdo-Route : 26 accidents au moins 91 victimes

iciHaïti - FLASH : 1,000 Gdes le gallon de carburant au marché noir (Calendrier des arrivages)

iciHaïti - Petit-Goâve : Journée de tension


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #579

Haïti - Santé : Conseil pour prévenir le cancer du sein

Haïti - Diaspora : (J-3), 3ème édition du Festi Théâtre Créole

Haïti - Sécurité : Un avion atterrit d'urgence à Jacmel


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Une dizaine de Pakistanais arrêtés en Artibonite
07/10/2011 08:54:51

Haïti - Sécurité : Une dizaine de Pakistanais arrêtés en Artibonite
Hier, la police a arrêté dans le haut Artibonite une dizaine de Pakistanais, qui n'avaient pas de passeports ni aucuns documents d'identités sur eux [selon les dernières informations ils avaient sur eux une copie de leur passeport ainsi qu'une lettre délivrée par l'immigration]. Selon les informations fournies par les autorités judiciaires, les membres de ce groupe viennent à l'origine du Pakistan, mais ont parcouru un certain nombre de pays avant d'arriver en Haïti, l'Afrique du Sud, Trinidad et la Jamaïque.

Selon Me Méchack Philogène, le commissaire du gouvernement des Gonaïves ces Pakistanais sont dans le pays dans le cadre d'une tournée qu'ils font à pied en vue de rencontrer des frères musulmans, ils devaient effectuer le parcours Port-au-Prince - Cap Haïtien mais ils ont été arrêtés au niveau des Gonaïves.

Le commissaire indique que la mesure de rétention qu'il a prise n'avait que pour but de protéger la population, ils seront relâchés lorsque les autorités de l'immigration auront fait leur travail. Toujours d'après Me Méchack Philogène, après avoir discuté avec ces "pèlerins", ils n'avaient pas de pièces sur eux car ils ne voulaient pas que des bandits prennent leurs documents.

Rappelons qu'en Haïti, il y a selon une étude datant de 2005, 2013 musulmans ce qui représente 0,02% de la population. Il y a également des mosquées un peu partout dans le pays, à Delmas 18 la mosqué Al-Fatiha, à Carrefour Feuilles le Centre Spirituel Allahou Akbar, à Bois Verna la mosquée At-Taweed qui est aussi l'École Fondamentale d'Islam, au Cap Haïtien le Centre Islamique de la Mosquée Bilal, à Miragoâne la mosquée La Lumière de L'Islam.

Il est également important de noter la présence sur le territoire nationale de 294 soldats de la Minustah venant du Pakistan, dont une partie est logé dans une base aux Gonaïves.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


stanger
Posté le 09/10/2011 16:04:18
@Bazile -- je ne vois pas trés bien ce qui justifie qu'il faut créer une force de l'ordre dans le pays parceque l'on a interpellé des ressortissants étrangers sans papier ; au contraire cela tente à prouver que les forces de l'ordre font leur travail puisqu'ils les ont interpellés et présenter devant un magistrat. De plus dans les pays démocratiques, il n'appartient pas à l'armée de se mêler des affaires civiles et l'immigration illégale en est une. Il faudrait peut être arrêter de fantasmer mes amis. Tous les pays dit avancés ou développés réduisent leurs armées, les professionnalisent, les officiers sont aux minimum des universitaires qui suivent des formations poussées dans des écoles d'application aux USA, au Canada, en Europe ou ne vous sort pas un aspirant en six mois, il faut des années pour former un véritable officier ou sous officier la caserne de Papa c'est fini ; l'adjudant chef est titulaire d'un bac technique supérieur, il est au niveau d'un ingénieur. Alors l'armée de l'ordre serré, des claquements de bottes, des machoires "virilement" crispées et des uniformes de parade facon "sapin de Noel" laissés les dans les greniers dans la naphtaline, Haiti a besoin d'ingénieurs, de médecins, de professeurs, de macons, d'electriciens, de travailleurs et non de garde-chioume et médité cet axiome "Plus les talons claquent plus les esprits se ferment'
Bazile
Posté le 08/10/2011 12:15:14
Mon point de vue, c'est la création de la force de l'ordre dans le pays sans perdre le temps. Il faut que les decideurs prennent conscience que les Minustah ne fait que réduire nos pauvres économies, les salaires qu'ils recoivent vont plus favorables a nos chers militants du pays. De part de ce qu'il fait ce qu'ils veulent dans le pays, ils nous apportes le choléra et tant d'autres mauvaises actes commis par eux. L'heure a sonné pour qu'on puisse passer a l'action.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n