Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible

iciHaïti - Crise : La Mairie de Cap-Haïtien manque de carburant, demande l’aide des citoyens

iciHaïti - Littérature : Haïti dans les Finalistes du Prix «Les Afriques 2022»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #923

Haïti - FLASH : Incident dans la zone franche de la CODEVI, les ouvriers évacués sous protection

Haïti - Mondial FIFA, Pérou 2023 : Nos jeunes Grenadiers U-17 connaissent leurs adversaires (phase finale qualificative)

Haïti - FLASH : «Il faut des soldats sur le terrain dès maintenant» dixit ex Ambassadrice US Pamela A. White


+ de nouvelles



Haïti - reconstruction : Modernisation du Cadastre, ça bouge
19/06/2010 13:37:02

Les autorités internationales se sont réunis au siège de l'Organisation des États américains (OEA) à Washington, DC, pour discuter du projet « modernisation du cadastre, des droits fonciers et des infrastructures en Haïti »

Parmi les participants étaient des pays et organisations internationales qui ont exprimé leur intérêt dans la modernisation du système cadastral en Haïti.

À cette réunion de coordination technique sur la « modernisation du cadastre, des droits fonciers et des infrastructures en Haïti » était présent Albert Ramdin, Secrétaire général adjoint de l’OEA, Jacques Gabriel, ministre des Travaux publics, Transports et des Communications d'Haïti, Victor Rico, secrétaire de l'OEA pour les questions politiques, Adam Blackwell, secrétaire des relations extérieures de l'OEA, et des représentants des gouvernements du Brésil, Canada, République dominicaine, France, Haïti, le Québec, l'Espagne et les États-Unis et des représentants de la Banque interaméricaine de développement ( BID), ONU-Habitat, l'Union européenne et en Haïti ONACA.

L'objectif de la réunion était d'échanger les points de vue sur la modernisation du système cadastral en Haïti, ainsi que de discuter des défis et des difficultés dans ce processus de modernisation ainsi que l'assistance que les gouvernements et les institutions internationales pourraient fournir dans cette tâche.

Le Secrétaire général adjoint a appelé à la coordination en faveur de ce projet, un objectif commun, et la reconnaissance du leadership du gouvernement d'Haïti ainsi que de ses besoins dans les domaines de la formation et de la gestion opérationnelle.

« Il y a trois ou quatre éléments que je tiens à souligner dans ce processus », a déclaré l'Ambassadeur Ramdin. « La première est que la propriété haïtienne est très importante et doit être notre principe directeur. Deuxièmement, je tiens à souligner l'importance du partenariat, la coopération et la coordination entre les institutions et les États membres. Nous convenons tous que l'OEA peut être la plate-forme de ce partenariat, ce sera un long projet et nous avons besoin d'un terrain d'entente, d’une vision commune sur la façon d'aborder ce sujet ». Il a également indiqué qu'il espérait que d'ici quelques semaines, le processus de modernisation du système cadastral en Haïti puisse démarrer, tout en rappelant l'importance de la participation de certains acteurs tels que la diaspora haïtienne et le secteur privé haïtien et international.

« Nous allons suivre les directives des autorités haïtiennes à cet égard » a conclu l'ambassadeur Ramdin. « À un moment donné, nous aurons besoin d'avoir les idée des États membres et des institutions sur la façon dont ils prévoient d'être impliqués dans ce processus, que ce soit en terme de financement du projet ou pour fournir une assistance technique ou matériel. Nous aurons besoin d'établir les responsabilités entre les différents partenaires ».

Pour sa part, le ministre Gabriel a exprimé l'intérêt de son pays dans le projet de cadastre de l'OEA et remercié les efforts de l'organisation et ses États membres ainsi que les autres participants à la réunion, et appelé à la création d'un comité de direction pour piloter le projet.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


18juin
Posté le 21/06/2010 04:29:26
Le cadastre est d'une importance vitale pour la bonne administration du pays. Il ne doit pas se limiter aux zones rurales. Il doit être l'occasion de re ou de délimiter le domaine de l'état, public ou privé. Dans le respect des lois existantes, il doit permettre de délivrer des titres authentiques de propriétés à conserver dans un service spécialisé ( conservation des hypothèques) en liaison avec le ou les tribunaux de la terre. Remettre à jour les rôles fonciers pour l'impôt et dans le cadre d'un plan "à la française" , délimiter l'emplacement des infrastructures existantes ou à venir. C'est aussi l'occasion d'une réorganisation si besoin des professions d'arpenteurs et de géométres, de notaires. Il serait aussi nécessaire d'y associer les Casec et les maires des communes entérinant le cadastre en ayant à trancher les litiges. Il est important de créer une école de techniciens et d'ingénieurs car cette opération s'inscrit dans la durée. C'est aussi l'occasion d'associer la jeunesse car tenir une mire n'est pas compliqué et c'est un début de formation.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n